Yianna Katsoulos – Les autres sont jaloux

yianna

En 1986, une jolie Américaine d’origines grecques se trémousse parée de fourrure et de gros colliers sur nos écrans de télé. Yianna Katsoulos a 26 ans lorsqu’elle sort son premier 45t Les autres sont jaloux.

La jeune femme installée à Paris pour apprendre le français débarque tout droit du Massachussetts avec des amis musiciens. Ensemble ils ont formé un groupe, See Spot Run, qui se produit partout où il peut et notamment sur la scène de la fameuse boîte le Gibus qui accueille de nombreux groupes de rock. Egalement physionomiste au Palace, Yianna se fait de nombreuses relations et croise la route de C.J. Ellis, la productrice de Klaus Nomi, qui lui présente Jean Soullier, un musicien à la recherche d’une jeune interprète. Soullier a déjà sorti quelques 45t aux débuts des années 80 (sous le pseudo Gino Palatino) et a par la suite travaillé pour Alain Souchon et Sheila (il produira l’année suivante le tube Etoile des neiges pour Simon et les Modanais). Mais il n’est intéressé que par Yianna et la jeune femme doit quitter son groupe pour saisir sa chance et poursuivre l’aventure avec Soullier qui lui compose la musique de Les autres sont jaloux sur laquelle elle pose son premier texte en français, très inspiré de ses expériences de l’époque.

Grâce au travail acharné de Philippe Rubio, co-éditeur de ce premier titre, Christian Hergott (qui a signé Indochine) accepte de sortir le disque chez Ariola après un an d’efforts et de démarches. Les autres sont jaloux se retrouve finalement dans les bacs en 1986.

Le titre dansant, drôle et porté par la personnalité exubérante de la jeune chanteuse (très présente sur les plateaux télé de l’époque où elle exécute roue et grand écart avec son esprit pétillant de jeune américaine) va connaître son petit succès. Il entre dans le Top 50 des meilleures ventes en 1987 et atteint la 30e place en avril. Un clip est tourné entre le Maroc et la France avec la garde-robe personnelle de la chanteuse. Un succès éclair qu’elle ne réitèrera malheureusement pas avec les singles suivants : Rien n’est pour toujours et Plus fort que les gâteaux.

Pourtant la personnalité de Yianna est un vrai atout et lui vaut de décrocher des jobs d’animatrice télé. Elle parle de mode et de musique dans Une pêche d’enfer sur FR3 et présente le hit parade européen dans l’Eurotop.

Mais sa carrière musicale s’éteint avec la fin des années 80. Des remaniements au sein de son label et un contrat qui arrive à échéance obligent Yianna à trouver une autre maison de disques. Elle signe chez Carrère qui sort le 45t Salade de fruits en 1989 puis annonce un premier album qui n’arrivera jamais.

En 1992, Yianna écrit et produit un single pour la chanteuse américaine Electra Weston avec la complicité de Peter Kitsch mais sans succès. Elle participe ensuite à la chanson collective Stop Sida puis enregistre quelques singles promotionnels en 1997 et 2003, ainsi que l’album Quelque chose dans l’atmosphère en 1997 qui sera peu distribué. Un best of est enfin édité en 2003 dans lequel on retrouve ses singles des années 80 en versions longues et remixées.

Aujourd’hui Yianna Katsoulos se consacre à la création de bijoux et à la peinture sur vêtements. Elle n’en oublie pas pour autant la musique puisqu’elle a tourné un clip en 2011. Dans une atmosphère déjantée, Yianna se trémousse toujours dans des tenues exubérantes sur Fais-moi l’amour comme un Français, un single qui annonce la sortie d’un nouvel album. Présenté comme « le grand retour de la chanteuse culte glam des 80’s », La Reine des années 80 paraît en 2013 avec de nouveaux titres (notamment une collaboration avec DJ Esteban), la version originale de Les autres sont jaloux et deux nouveaux remixes. En 2018, elle publie deux EP : Merci So Much et Makin’ Love.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s