The Jacksons – Torture

658646_a56c7fe895b9475ab170f64582b04f91~mv21984. Les frères Jackson sont au beau milieu de leur tournée Victory, la dernière qu’ils feront tous ensemble et qu’ils ont voulue grandiose, en dépit des tensions croissantes qui rongent les six membres du groupe.

L’album Victory ainsi que la tournée sont des succès mais, loin de la cohésion habituelle, l’album a été composé par chacun des membres de façon isolée et les frères y travaillent rarement ensemble. State of Shock, un duo entre Michael et Mick Jagger en est le premier extrait et, s’il marche fort, il n’a toutefois pas l’aura d’un Can You Feel It ou d’un Shake Your Body (Down to the Ground).

Torture, le morceau qui ouvre l’album, aura pour tâche de lui succéder en tant que deuxième extrait. Le morceau est composé par le frère aîné Jackie avec l’aide de Kathy Wakefield aux paroles (une habituée qui avait déjà écrit pour les Jackson 5 dix ans auparavant). Tout d’abord imaginé comme un duo entre Michael et Jackie, l’arrivée de Jermaine en dernière minute sur l’album va bouleverser les plans. Séparé de ses cinq frères depuis 1975, Jermaine décide en effet de renouer avec sa famille pour cette tournée exceptionnelle et cet unique album à six. Il remplace donc au pied levé Jackie (qui se contentera des chœurs) sur le seul morceau du disque où l’on peut l’entendre en tant que vocaliste principal. Il faut dire qu’à cette période Jermaine Jackson cartonne avec son album solo et la perspective d’un duo entre les deux frères les plus populaires du moment est plutôt irrésistible.

Injustement oublié, Torture, morceau funk rock efficace aux refrains entêtants, ne brille malheureusement pas tellement dans les charts, ne décrochant qu’une 17e place aux Etats-Unis. Néanmoins en France le titre bénéficie de la popularité acquise de Michael Jackson (et de celle grandissante de Jermaine) et se retrouve en 14e place du top des ventes début novembre 1984, pour la toute première édition du top 50 officiel français. C’est également un succès dans les discothèques à la même période où il fait partie des dix meilleures diffusions.

La production ne lésinera pas sur les moyens pour le tournage du clip. Ambiance fantastique et carton pâte pour ce court-métrage aux effets spéciaux hallucinés dans lequel ni Michael ni Jermaine ne sont présents (problème de planning invoqué pour le premier et refus catégorique pour le second). Cette vidéo marquera la première collaboration de Paula Abdul en tant que chorégraphe pour les Jacksons. La chorégraphie créée pour Torture va faire sensation et permettra à la jeune femme de se faire engager sur la tournée Victory puis de lancer sa carrière de chorégraphe (elle travaillera ensuite avec Janet Jackson). Cinq ans plus tard Paula Abdul se lance dans la chanson et cartonnera avec pas moins de six singles classés n°1 au Billboard (souvenez vous de Straight Up).

Torture est édité en 45t dans une version légèrement raccourcie avec la version instrumentale sur sa face B tandis que le maxi 45t propose une version longue de plus de 6 minutes. Au Royaume-Uni et aux Etats-Unis est également pressé un EP 4 titres avec en face A les versions album et instrumentale de Torture et en face B deux anciens succès des Jacksons, à savoir les tubes Show You The Way To Go et Blame It On The Boogie. Torture ne sera pas interprété lors du Victory Tour, qui de toute façon n’intègre aucun morceau du dernier album à son programme, ce dernier se partageant entre les anciens tubes du groupe et ceux de Michael en solo (c’est tout juste si Jermaine arrive à placer un medley de ses propres titres).

Body et Wait, les deux singles suivants passent presque inaperçus alors que paradoxalement l’album Victory enregistre l’un des meilleurs scores de ventes pour un album des Jacksons (il sera disque d’or en France). Il faut dire que la même année Michael et Jermaine vendent chacun plus d’un million de 45t rien qu’en France avec respectivement Thriller et When the Rain Begins to Fall, un succès qui rejaillit indéniablement sur leurs prouesses en groupe.

Depuis la disparition de Michael en 2009, les frères se sont reformés en 2012 pour une tournée mondiale, Unity Tour, qui passe par l’Europe en février et mars 2013.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s