Véronique Jannot et Laurent Voulzy – Désir, désir

Laurent Voulzy Véronique Jannot Désir désir Pop Music Deluxe

Après avoir triomphé avec Rockollection, Bubble Star et Cœur grenadine à la fin des années 70, Laurent Voulzy publie son deuxième album en 1983 porté par les singles Bopper en larme et Liebe au succès relatif. Les ventes ne décollent pas vraiment et Voulzy ne sortira plus d’album jusqu’en 1992, se contentant d’une poignée de 45 tours qui marqueront toutefois leur époque.

Il fait la connaissance sur un plateau télé d’une jeune comédienne qu’il a remarquée dans une série télé dont il ne manque pas un épisode : Pause café. Véronique Jannot, dans le rôle de Joëlle Mazart, marque toute une génération avec une série de feuilletons diffusée en 1981 et 1982 décrivant le parcours d’une assistante sociale en milieu scolaire. La jeune femme qui partageait le duo L’Atlantique en 1975 avec Pierre Bachelet, et interprétait également le générique de Pause café, fait ses vrais débuts dans la chanson en 1982 avec le 45t J’ai fait l’amour avec la mer. Le poème qu’elle a écrit après un chagrin d’amour, mis en musique par Pierre Bachelet, est un joli succès qui dépasse les 250 000 ventes.

Voulzy et Jannot se croisent donc pour la première fois sur le tournage d’une émission de télé et, très impressionné, le chanteur va jusqu’à glisser un petit mot sous la porte de la loge de la jeune femme : « Je vous adore. Laurent Voulzy ». Une semaine plus tard ils se retrouvent par hasard lors d’une soirée caritative et en profitent pour échanger quelques mots. Véronique, qui aime beaucoup la musique de Laurent, lui dit qu’elle adorerait qu’il lui écrive une chanson. Ce dernier lui répond que d’habitude il ne compose que pour Alain Souchon ou lui-même, rarement pour les autres, mais qu’il adore sa voix et qu’il a envie de le faire. C’est donc de ce petit coup de cœur que naîtra le morceau Désir, désir composé, produit et arrangé par Voulzy sur un texte du complice Alain Souchon. Un Souchon à qui la composition inspire des paroles douces amères avec un refrain sous forme de charade. Une manière originale de décrire une histoire d’amour naissante : « Mais toutes les chansons racontent la même histoire… ».

Au moment où il rend visite à Véronique pour lui faire écouter la chanson, qu’étonnement il a composée très vite, l’idée d’un duo s’impose très naturellement. La jolie mélodie pop efficace concoctée par ce duo d’auteurs, portée par la complicité évidente de ses deux interprètes, sort en 45 tours en 1984 et devient le tube de l’été. Le disque fait même son apparition au tout premier numéro du Top 50 officiel qui paraît début novembre. En fin de parcours, Désir, désir arrive à s’y classer 29e avant de disparaître en fin de mois. Il s’en vendra en tout plus de 300 000 exemplaires.

Désir, désir se décompose en deux parties, chacune présente sur une face du 45t, comme a déjà l’habitude de le faire Laurent Voulzy (pour Bubble Star, Paris-Strasbourg ou Rockollection). Sur le maxi 45 tours on trouve une version longue qui reprend les deux parties du morceau reliées ensemble ainsi qu’en face B un titre inédit de 7 minutes, J’étais comme ça, toujours en duo Jannot / Voulzy et jamais réédité sur format CD.

Veronique Jannot Laurent Voulzy Desire desire Pop Music Deluxe

Et puisque Voulzy a cartonné en Europe avec Rockollection en 1977, on part à Stockholm pour réenregistrer Désir, désir en anglais (adapté par Félix Landau), toujours en deux parties, sous le titre Desire, desire, avec un nouveau mixage pour une commercialisation en 1985 en Allemagne, aux Pays-Bas et en Italie notamment. La co-réalisation du morceau avec Michael B. Tretow, ingénieur du son d’ABBA, est un calvaire pour Laurent Voulzy qui a du mal à abandonner son travail à un collaborateur inconnu. Une version longue existe également sur un très rare test pressing anglais ainsi qu’une version remixée par François Taviaux sur un 45t commercialisé au Royaume-Uni. Même si elle passe inaperçue, la version anglaise reste aujourd’hui un collector pour les fans puisqu’elle n’a jamais été rééditée.

Le succès de Désir, désir scellera le début d’une histoire d’amour entre nos deux protagonistes. Une histoire qui durera dix ans, ponctuée d’autres collaborations artistiques. En 1988, Laurent compose Aviateur pour Véronique, un nouveau succès du Top 50. Véronique de son côté assurera les chœurs sur Le Pouvoir des fleurs, un morceau qu’on retrouve sur le troisième album de Voulzy, Caché derrière en 1992. Suite à Désir, désir, Voulzy va enchaîner les tubes : Les Nuits sans Kim Wilde, Belle-Ile-En-Mer Marie-Galante, My Song of You, Le soleil donne… Véronique Jannot publie son premier album en 1988 qui reprend tous ses succès. En 2002, Le Meilleur de Véronique Jannot reprend les deux parties de Désir, désir. Elle revient à la chanson en 2012 avec Tout doux…, un album de comptines pour enfants qui obtient un joli succès.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s