Nena – 99 Luftballons

Nena 99 luftballons Pop Music Deluxe

Formé en 1982, le groupe allemand Nena (pseudonyme de la chanteuse du groupe) lance un premier 45 tours new wave, Nur geträumt, qui obtient un succès considérable dans les pays germanophones. Encouragé par un tel accueil, le groupe se lance dans la composition de son premier album qui voit le jour en janvier 1983 en même temps qu’un nouveau 45 tours : 99 Luftballons.

Sur une composition d’Uwe Fahrenkrog-Petersen (le claviériste du groupe), le guitariste Carlo Karges écrit un texte inspiré d’un événement qu’il a vécu lors d’un concert des Rolling Stones à Berlin-Ouest en juin 1982. Alors que des ballons sont lâchés durant la représentation, Carlo s’imagine ce qui pourrait se passer si les ballons passaient le mur de Berlin et étaient pris pour une attaque de véhicules non identifiés. Dans un contexte politique tendu, en pleine Guerre froide, la course à l’armement fait rage et la menace nucléaire effraie la population. En conséquence, des manifestations pacifiques se déploient un peu partout en Europe, notamment à Berlin-Ouest en octobre 1983. C’est donc fortement inspiré du climat politique de l’époque que Carlo va écrire 99 Luftballons, hymne pacifique dont l’idée de départ en apparence naïve, un inoffensif lâcher de ballons, aura des conséquences dévastatrices.

En effet, le texte allemand reprend l’idée de ces 99 ballons de baudruche lâchés dans le ciel et qui, pris pour des OVNI, déclenchent une guerre mondiale. A la fin de la chanson, dans un monde dévasté, un seul ballon est retrouvé par le narrateur qui le laissera s’envoler comme un symbole de rêves et d’espoirs pacifiques. En plus de sa thématique forte, 99 Luftballons repose sur une composition rock new-wave au rythme endiablé souligné par la prestation vocale remarquable de la chanteuse Nena. Entré au top des ventes fin janvier, le 45 tours s’impose très rapidement en Allemagne où il décroche la première place début avril. L’Europe suit très rapidement et la première place est également atteinte en Autriche, Suisse, Pays-Bas, Suède et Belgique tandis qu’en France le 45 tours s’arrache à près de 600 000 exemplaires.

Suite à la diffusion du morceau sur une radio de Los Angeles, la maison de disque allemande demande à Nena d’enregistrer une version anglaise de sa chanson. Les membres du groupe se cassent les dents sur l’adaptation du texte qui sera finalement confiée à Kevin McAlea dont le groupe Barclay James Harvest tourne beaucoup en Allemagne. S’éloignant du texte original sans toutefois en perdre le sens (dans sa version ce sont deux enfants qui achètent et lâchent les ballons), il produit un texte de bonne facture qui plaît au groupe qui l’enregistre dans la foulée. 99 Red Balloons traverse la Manche et devient un tube au Royaume-Uni en 1984 où il décroche la première place, tout comme en Irlande. Aux États-Unis par contre on passe en radio indifféremment la version allemande et la version anglaise, certaines radios créant elles-mêmes leur propre version bilingue du morceau. Là aussi le succès est au rendez-vous et Nena grimpe jusqu’à la deuxième place du Billboard, décrochant un disque d’or. Sur le 45 tours américain on trouve donc les deux versions alors que l’Europe avait eu droit en face B au morceau Ich Bleib’ Im Bett. Une version Club mix de 4 mn 43 de la version anglaise est réalisée ainsi qu’une autre beaucoup plus rare pour le Mexique où la version allemande et la version anglaise sont rallongées à presque 7 mn.

Le clip allemand présente le groupe Nena en train de jouer sa chanson sur une terre dévastée (avec grand renfort de fumigènes, explosions et lâcher de ballons) tandis que, faisant écho au texte, il se termine sur une image de la chanteuse tapant dans un ballon pour le laisser s’échapper. Un peu différente, la version anglaise alterne ces mêmes images avec des prises de vue du groupe en concert.

Aujourd’hui l’une des chansons en allemand les plus connues au monde, 99 Luftballons a été reprise de nombreuses fois et incluse à des bandes-son de films. En 2006 la chaîne VH1 a diffusé le clip en boucle pendant une heure dans le cadre d’une levée de fonds à la suite des désastres perpétués par l’ouragan Katrina. En 2002, Nena (la chanteuse en solo cette fois) réenregistre 99 Luftballons pour son album de reprises Nena feat. Nena. En 2009, à l’occasion du Summer of the 80’s de la chaîne Arte, elle en propose une autre version avec presque deux couplets en français et un clip très coloré qui illustre à nouveau le texte de la chanson.

Après le succès international de 99 Luftballons, Nena poursuit sa carrière avec succès en Allemagne, Autriche, Suisse et Pays-Bas mais à l’international le single suivant, Just a Dream, n’obtient que la 70e place au Royaume-Uni et la 102e aux États-Unis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s