F.R. David – Pick Up The Phone

FR-david Pick Up The Phone

En 1983 Robert Fitoussi, alias F.R. David, est encore auréolé de l’énorme succès européen qu’il doit à son titre Words, sorti en 1982.

A 35 ans, le chanteur français né en Tunisie et qui chante en anglais, décroche la première place des hit-parades en Allemagne, Suisse, Autriche, Belgique, Suède, Norvège… Il est même n°2 au Royaume-Uni, vend plus de 800 000 singles en France et pointe en 62e place du Billboard US.

Une consécration pour ce musicien qui commence sa carrière dans les années 60 au sein de groupes comme Les Trèfles, sort quelques 45t en français puis collabore avec Michel Colombier, Vangelis, Eric Charden… avant de s’exiler pendant cinq ans aux Etats-Unis. Il est là-bas musicien de studio pour Toto ou Doobie Brothers, mais surtout en tournée avec le groupe de hard rock Variations pour lequel il remplace le chanteur dès 1974. Après quelques collaborations prestigieuses (notamment avec Ray Charles) il rentre en France et lance Words, sous l’impulsion de son manager qui lui demande des chansons plus mélodiques, et ce mid-tempo au synthé proéminent va tout balayer tout sur son passage. Un succès éclair qui profitera quelque peu à l’album du même nom qui sort quelques mois plus tard mais n’engendrera pas d’autre tube.

FR-david2Pourtant le single suivant, Pick Up The Phone, écrit et composé par Richelle Dassin (la sœur de Joe !), F.R. David et Denis Pépin, n’a rien à envier à Words. La déclaration d’amour fait ici place à la supplication et la ballade au titre dansant, et si le synthé est toujours présent, il est brillamment accompagné de guitares électriques. Le tout sonne très électronique et le titre influencera la scène Eurobeat de l’époque. Mais malgré une version single remixée (on note que la guitare et les choeurs sont renforcés sur le refrain, la partie instrumentale qui ferme le morceau est supprimée), étonnamment, la sauce ne prendra pas, le single pointant seulement à la 26e place des charts allemands.

C’est d’ailleurs en Allemagne et en allemand que Pick Up The Phone devient Was Macht Das Schon la même année, interprété cette fois par Thomas Anders, juste avant qu’il n’explose au sein du groupe Modern Talking (qui produit de nombreux tubes entre 84 et 87).

Pick Up The Phone est illustré par une vidéo aussi rudimentaire que ne l’était celle de Words, mais il faut dire que le clip ne connaît pas encore son heure de gloire en France. Illustratif et sobre, on y retrouve le chanteur, guitare en mains, dans une pièce carrelée au centre de laquelle trône… un téléphone !

F.R. David poursuit sa carrière internationale et enchaîne singles et albums dans les années 80. Il sera en charge d’adapter en anglais le premier single d’une toute jeune artiste qui pose ses premières notes sur le disque Maman a tort en 1984 ; Mylène Farmer chantera en effet les mots de F.R. David sur My Mum Is Wrong, une version rare jamais encore éditée sur CD.

Véritable star dans les pays de l’est et particulièrement en Russie où ses albums n’ont jamais cessé de sortir, F.R. David continue d’enregistrer.

Dans les années 2000 il travaille avec Bob Sinclar puis fait partie de la tournée RFM Party 80 en 2010.

Pick Up The Phone est inclus en bonus de son l’album Numbers, paru en 2008, dans une nouvelle version. La version single originale ainsi que la version album et ses autres singles des années 80 sont compilés dans un volume de la série Référence 80, paru en 2011.

Aujourd’hui, F.R. David est de retour et lance un nouveau single : Your Love Shines, à écouter ici !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s