Carole Laure – Danse avant de tomber

Carole Laure Danse avant de tomber Pop Music Deluxe

Si l’on connaît peut-être et surtout Carole Laure pour ses rôles au cinéma au Canada et en France, la Québécoise a poursuivi pendant longtemps et en parallèle une jolie carrière de chanteuse.

Une carrière faite de rencontres qui la mènent tout d’abord au cinéma où elle joue pour la première fois en 1971, âgée alors de 23 ans. Repérée à Cannes en 1973 où elle présente La Mort d’un bûcheron, elle tournera plus tard pour Alain Corneau, Bertrand Blier, John Huston, Jean-Pierre Mocky… et passera derrière la caméra à plusieurs reprises à partir de 2002.

L’année 1977 marque une rencontre déterminante, celle de Lewis Furey (interprète, musicien, réalisateur, acteur…) dont elle deviendra la muse et la compagne. C’est naturellement que le compositeur amènera Carole Laure vers la chanson, en solo d’abord avec un premier album, Alibis en 1978, puis en duo Carole Laure / Lewis Furey sur des projets de comédie musicales au début des années 80.

En 1989 sort Western Shadows. Un album concept qui reprend des standards de la musique country américaine sur des nouveaux arrangements de Lewis Furey. Le disque sort en France et au Canada avec comme premier single Danse avant de tomber couplé à sa version originale Save the Last Dance for Me. Ecrit et composé par les Américains Mort Shuman et Doc Pomus, le titre est n°1 au Billboard en 1960 dans l’interprétation des Drifters. Repris de nombreuses fois par la suite, Save the Last Dance for Me devient un tube country pour Buck Owens en 1962 et pour Dolly Parton en 1983. Mort Shuman en fait lui-même un succès en France en 1976 dans son adaptation Garde-moi la dernière danse (et ce après Dalida, Petula Clark, Cécile Devile et Maya Casabianca au début des années 60).

Mais c’est un nouveau texte que chantera Carole Laure, Danse avant de tomber n’ayant en effet plus grand-chose à voir avec le message original. C’est Boris Bergman qui se charge de cette nouvelle adaptation française, grand parolier qui a travaillé notamment avec Bashung. Un texte où la danse tient une place importante, comme dans les spectacles ou les clips de Carole Laure. C’est d’ailleurs dans une première vidéo fascinante qu’on découvre la jeune femme interpréter la chanson. Extrêmement sensuel, le clip de Danse avant de tomber présente une chorégraphie contemporaine avec la magnifique collaboration de Louise Lecavalier et Edouard Lock de la compagnie canadienne La La La Human Steps. Une belle performance décrite par Carole Laure comme une conversation chorégraphique et qui permet de mettre en avant dans un média populaire un travail exigeant. Carole Laure en fera sa marque de fabrique, et ses vidéos réalisées par Lewis Furey mettront très souvent la danse au premier plan.

Le titre est un petit succès au Québec et reçoit de bonnes critiques en France où la chanteuse bénéficie d’une belle popularité (elle participe par exemple à la série Palace). L’album Western Shadows est récompensé du grand prix de l’Académie Charles-Cros et Carole Laure et Lewis Furey partent en tournée avec le spectacle Bonsoir mon amour. A l’instar des vidéos, le spectacle est un mélange de musique, de chorégraphies et de comédie, un objet riche qui intègre une mise en scène et de nouvelles chansons. Il remporte un vif succès au Québec, au Bataclan de Paris et au Ritz de New York où il est présenté.

Par la suite Carole Laure enregistrera un album de compositions originales cette-fois, She Says Move On en 1991, suivi en 1997 par Sentiments naturels. Le duo qui s’intéresse fortement à la musique électronique s’entoure de jeunes pointures (Dimitri from Paris, DJ Cam, Shazz, Todd Terry ou Mirwais) pour des envolées house expérimentales toujours ponctuées par des spectacles et des clips très travaillés. Une œuvre qui sera récompensée puisque Sentiments naturels remporte le Félix de l’album Hip-Hop de l’année au Gala 1998 de l’ADISQ.

Aujourd’hui Carole Laure semble avoir tiré un trait sur la chanson pour se consacrer uniquement au cinéma. Elle a réalisé depuis 2002 quatre longs métrages (pour la plupart récompensés) et collabore en 2018 au tour de chant de Lewis Furey, Haunted by Brahms.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s