Rita Mitsouko – Marcia Baïla

Rita Mitsouko - Marcia Baïla Pop Music Deluxe

Début 1985 les Rita Mitsouko ont déjà publié un premier album éponyme qui, s’il a enthousiasmé quelques critiques, ne s’est guère vendu. Catherine Ringer et Fred Chichin, en couple à la scène comme à la ville, ont pourtant tous les atouts de leur côté et leur rock artisanal tempéré d’influences pop, de new wave et de funk souffle un vent de fraîcheur sur une France qui ne va pas tarder à leur tendre les bras. Envisagé un temps comme premier extrait de l’album, Marcia Baïla est finalement écarté au profit de Restez avec moi qui sort en 45t en 1984 sans faire de vagues. Virgin, le label du groupe, est frileux quant au destin de Marcia Baïla, morceau jugé trop morbide. Il est vrai que sous ses airs de chanson joyeuse, le texte de Catherine Ringer rend hommage à son amie et chorégraphe Marcia Moretto, danseuse argentine qui accompagna les Rita en tournée, disparue en 1981 des suites d’un cancer.

Enregistrée dans leur cuisine sur un magnéto quatre pistes, Marcia Baïla sera à peine retouchée par Conny Plank (Kraftwerk, Eurythmics, Scorpions…) qui réalise l’album en collaboration avec les Rita début 84 à Cologne. Après la déconvenue de Restez avec moi, Virgin tente le tout pour le tout en commercialisant Marcia Baïla comme dernier extrait du premier album des Rita Mitsouko fin 1984. L’interprétation de Catherine y est charismatique et la chanteuse, qui joue sur la théâtralité de sa voix, s’amuse avec les tonalités et les accents, masquant à première écoute l’hommage de ce texte bouleversant de sensibilité greffé sur une musique dansante imprégnée d’émanations latines.

Pour mettre la chanson en images on fait confiance à Philippe Gautier, encore peu connu, avec un projet artistique pluridisciplinaire ambitieux. Virgin ne peut investir que 80 000 francs dans le clip qui nécessite beaucoup plus. Grâce aux efforts acharnés d’un jeune producteur qui décroche des fonds du Centre national des arts plastiques et de la Direction de la danse, on arrive à un budget final d’un peu plus de 400 000 francs. Un premier scenario au décor situé dans une arène est abandonné au profit d’un patchwork de tableaux, de costumes et de couleurs dont l’action se déroule le jour de la fête des morts. Tourné en six jours en janvier 1985, le clip de Gautier fait apparaître le travail de huit peintres qui ont chacun reçu une phrase de la chanson à illustrer par un tableau. Catherine, qui a notamment récupéré un costume des années 70 dans un entrepôt de la Société française de production, a souhaité faire se mélanger des danseurs issus de différentes disciplines (flamenco, contemporain, jazz…). Le résultat est vif, brillant et sophistiqué et sera même présenté au Musée d’art moderne de New York. Après une présentation presse, une campagne d’affichage parisienne, entièrement financée par du mécénat, permet de promouvoir le clip dont la diffusion souffre du conflit entre chaînes de télé et maisons de disques (à cette époque les maisons de disques veulent faire payer les chaînes pour la diffusion des clips, choses que ces dernières refusent bien évidemment).

Rita Mitsouko - Marcia Baïla maxi Pop Music Deluxe

Mais Marcia Baïla est contre toute attente un succès ! Le titre s’impose dans les discothèques fin avril (jusqu’à devenir l’un des titres les plus diffusés de l’année) en même temps que dans le Top 50 où il culmine à la 2e place pendant trois semaines entre juillet et août, tandis qu’il décroche une 8e place en Belgique. Si l’on pensait d’abord sortir un remix en 45t, c’est finalement une version album écourtée (les fameux « ouwou ouwou » de Catherine, inspirés consciemment ou non du Let’s All Chant de Michael Zager Band, sont notamment coupés) qui est commercialisée avec le titre Jalousie en face B. Sur le maxi 45t français on trouve la version album originale ainsi qu’un remix instrumental du morceau par Dominique Blanc-Francard. En tout 800 000 disques sont vendus en France et Marcia Baïla reçoit un disque d’or. Mais le succès ne s’arrête pas là. Seymour Stein, directeur du label américain Sire (qui a notamment signé Madonna et Depeche Mode) tombe sur le clip des Rita lors d’un voyage à Paris et décide de produire le morceau pour une diffusion en maxi 45t aux US. Marcia Baïla est alors réenregistré en anglais pour l’occasion : une version single et une version longue sont produites par Ivan Ivan tandis que les Rita fournissent un autre remix produit avec Conny Plank. Les Français font sensations dans les clubs américains en 1986 où Marcia Baïla se classe 27e des diffusions.

Un succès qui permettra aux Rita de travailler avec Tony Visconti sur leur deuxième album (The No Comprendo). Le producteur américain de David Bowie, T. Rex et des Sparks remixera aussi Marcia Baïla pour une version qu’on retrouvera en 1990 sur l’album Re (album de remixes, concept assez inhabituel pour des artistes français).

Aux Victoires de la musique 1985, les Rita Mitsouko sont nommés dans trois catégories : meilleure artiste féminine pour Catherine, meilleure chanson et meilleur clip pour Marcia Baïla, mais rentreront les mains vides. Ce n’est qu’en 1990 que Marcia est sacrée deuxième meilleure chanson de la décennie parmi une liste de 250 morceaux.

Véritable phénomène culturel, Marcia Baïla est empruntée pour la bande-son des films Sans toit ni loi d’Agnès Varda et Pizzaiolo et Mozzarel de Christian Gion en 1985. Patrick Adler en fait une adaptation humoristique sur son 45t Les Matelas dansent ! alors que Gloria Lasso en fait une version espagnole Bailando con Marcia. Plus tard c’est Ricky Martin qui reprend le morceau, tout comme Christer Björkman en Suède, Más Y Más en Espagne, Nouvelle vague avec Adrienne Pauly ou encore Kelly Ann en France.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s