Peter Gabriel – Sledgehammer

Peter Gabriel Sledgehammer Pop Music Deluxe

Après s’être attelé à l’élaboration de la bande-originale du film Birdy d’Alan Parker commercialisée en 1985, Peter Gabriel décide de poursuivre sa collaboration avec le producteur québécois Daniel Lanois. Les deux hommes planchent ensemble pendant six mois sur de nouvelles chansons avec l’aide du guitariste David Rhodes. Ces sessions de travail donneront naissance en 1986 à l’album So, le cinquième en studio de Peter Gabriel, un disque aux influences diverses mais qui s’oriente vers une pop plus accessible, agrémentée de soul et de musiques du monde. Né d’une véritable envie du musicien de se lancer dans l’écriture de chansons moins expérimentales, So marque un tournant dans sa carrière et lui permet d’accéder à un plus large public, et surtout de produire de vrais tubes populaires.

Et c’est Sledgehammer, lancé en premier extrait, qui va indéniablement asseoir le succès de l’album. La chanson a bien pourtant failli ne pas figurer sur So. En effet, ce n’est qu’à la fin des sessions d’enregistrement du disque, alors que ses musiciens étaient sur le point de partir, que Gabriel demande à son bassiste Tony Levin de l’aider à mettre en forme rapidement une idée qu’il a en tête pour l’album suivant. Persuadé qu’il n’entendrait plus jamais parler du morceau, Levin aura la surprise de le voir apparaître au programme de l’album So quelques mois plus tard : Sledgehammer était né. Introduit par un son de flûte reproduit au synthé, le morceau prend ensuite une direction soul, hommage aux années 60, avec ses cuivres proéminents et son rythme soutenu par les percussions de Manu Katché. Le texte, d’apparence surréaliste, est en fait bourré d’allusions sexuelles et de symboles phalliques tout comme son clip vidéo qui présente dès l’introduction des images de spermatozoïdes en action.

Dirigée par Stephen R. Johnson, la vidéo de Sledgehammer contribue largement au succès du 45 tours. Après avoir mis en images Road to Nowhere de Talking Heads, le réalisateur va utiliser les mêmes techniques pour celui de Peter Gabriel, dont la création s’étalera sur un mois avec une semaine de tournage en stop-motion (image par image) avec l’équipe d’animateurs qui produira plus tard Wallace et Gromit. Le résultat est saisissant et fourmille d’idées visuelles et de sens cachés. Sledgehammer devient le clip vidéo le plus diffusé de tous les temps sur MTV et remporte un record de neuf trophées aux MTV Video Music Awards en 1987, ainsi qu’un Brit Award.

Dans les bacs au printemps 86, le 45 tours de Sledgehammer s’accompagne sur sa face B du morceau Don’t Break This Rhythm, un inédit minimaliste presque instrumental. Sur le maxi 45 tours on trouve une version rallongée de Sledgehammer, produite par Gabriel et Lanois, qui ajoute une nouvelle intro au morceau, ainsi qu’un remix de I Have The Touch, morceau de 1982. Sur le maxi 45 tours américain ainsi qu’en Europe sur des pressages en édition limitée, on découvre également un remix de Sledgehammer réalisé par John Potoker (Phil Collins, Cock Robin…). Cet Extended Dance Remix d’une durée de 7 mn 20 est une version dance typique des années 80. Le maxi sera réédité deux fois en CD au Royaume-Uni en 1988 et 1989. En 2014, un mix inédit du morceau fait surface sur la compilation Extended 80s.

Entré fin avril dans les classements britanniques, Sledgehammer y atteint la 4e place, tandis qu’aux Etats-Unis il fait encore mieux en se classant premier fin juillet et se paye même le luxe de détrôner Genesis (l’ex-groupe de Peter Gabriel), numéro 1 la semaine précédente avec Invisible Touch. En Europe le titre est également un succès : n° 2 en Autriche, n°3 en Norvège, n°7 en Allemagne… Mais curieusement, en France, il n’entre pas au Top 50 alors que l’album est disque d’or.

A 36 ans, Peter Gabriel décroche donc son plus gros tube même si les extraits suivants de So ne déméritent pas : Don’t Give Up (en duo avec Kate Bush), Big Time et In Your Eyes feront un beau parcours dans les charts. A la fin de l’année, il s’embarque pour le This Way Up Tour aux Etats-Unis et au Canada avant de visiter l’Europe en 1987.

Considéré comme un album influent et intemporel, So fête ses 25 ans en 2012 avec la publication d’un coffret limité incluant le live à Athènes de 1987 ainsi que des versions démos de tous les titres de l’album. La réédition est suivie d’une tournée, Back to Front Tour, durant laquelle Peter Gabriel interprète l’intégralité de So accompagné de ses musiciens d’époque.

2 commentaires

Répondre à PMD Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s