Rose Laurens – Quand tu pars

Rose Laurens débute sa carrière en 1972 en tant que vocaliste du groupe de rock progressif Sandrose. Quelques 45 tours expérimentaux et de variété plus tard, Rose se fait véritablement remarquer en 1980 lorsqu’elle décroche le rôle de Fantine dans la comédie musicale Les Misérables d’Alain Boublil et de Claude-Michel Schönberg qui est créée au Palais des Sports dans une mise en scène de Robert Hossein. Si Fantine n’est sur scène qu’au début du premier acte, deux des chansons interprétées par Rose sont sélectionnées pour la promotion du spectacle et sortent en 45 tours, assurant ainsi une belle exposition à la jeune artiste.

Deux ans plus tard le nom de Rose Laurens est sur toutes les lèvres et son tube Africa dépasse le million de ventes en France et cartonne dans toute l’Europe dans sa version anglaise. Suivront les succès de Mamy Yoko et Vivre en 1983.

En 1985, Rose Laurens et son compagnon Jean-Pierre Goussaud travaillent à la composition du troisième album de la chanteuse dans leur petit studio parisien place de la Nation. Inspirée par la mélodie que Jean-Pierre vient de composer, Rose décrète qu’il lui faut un grand auteur pour habiller de ses mots cette superbe musique langoureuse. Elle pense à Francis Cabrel. Problème : l’auteur de L’Encre de tes yeux et Je l’aime à mourir n’écrit pas pour les autres, à l’exception de deux textes offerts à ses amis et musiciens Georges Augier de Moussac et Roger Secco en 1983. Rose, qui n’a rien à perdre, tente le tout pour le tout et se procure le téléphone personnel de Cabrel par une relation commune. Le chanteur est justement chez lui et répond à Rose, comme on pouvait s’y attendre, qu’il n’écrit que pour lui-même. Mais la jeune femme se fait persuasive et Cabrel finit par céder en promettant de faire un saut au studio pour écouter la maquette. Visiblement envoûté par la composition de Jean-Pierre Goussaud, il accepte finalement de s’atteler à l’écriture de ce qui va devenir Quand tu pars, et d’ainsi signer son premier texte pour une femme.

Sur sa maquette, Rose chantait déjà quelques phrases en anglais et notamment « If you go… » sur le refrain1 que Cabrel adaptera donc directement pour son texte en français qu’il met trois semaines à finaliser en demandant très souvent l’avis de Rose au téléphone. « J’entends bouger les arbres tellement j’respire fort », la chanteuse est conquise dès les premiers mots de cette ode à un amour envolé, d’une tristesse et d’une beauté poignante. À l’époque, en pleine fièvre italo-disco, Alain Puglia chez Flarenasch qui a de nombreux artistes italiens en distribution, envoie quasi systématiquement ses productions françaises pour mixage en Italie chez Romano Bais, chanteur et producteur d’italo-disco. C’est donc (tout comme les succès de Jean-Pierre Mader ou Thierry Pastor) à Rimini que Quand tu pars est mixé et remixé par Elvio Pieri. Alchimie des mots et des notes, le morceau au tempo sensuel et envoûtant fait mouche et plaît aux radios qui le diffusent fin 1985. 

Le 3 novembre, Rose interprète pour la première fois sa nouvelle chanson à la télévision dans Entrez les artistes sur Antenne 2. La promo intense va s’étaler sur un an pendant lequel la chanteuse apparaît dans pas moins d’une trentaine d’émissions. Un clip est également réalisé par une jeune équipe belge sur le playback français et anglais du morceau (et dans lequel on aperçoit son ami et coiffeur Maurizio). Lors du Champs Élysées consacré à Michel Berger le 1er mars 1986 où Rose est invitée à interpréter son nouveau titre, elle croise le chanteur qui la complimente sur la beauté de sa chanson, et lui dit même qu’il aurait aimé la composer. Flattée tout autant qu’intimidée, elle lui répondra : « Mais Michel, tu en as composées de très belles aussi ! » Claude Brasseur lui aussi tombe sous le charme et demandera à ce que Rose soit son invitée pour un C’est encore mieux l’après-midi qui lui est consacré. Quand tu pars entre enfin au Top 50 en avril et culmine à la 41e place en mai. Le disque se vendra à plus de 95 000 exemplaires2.

Forte de plusieurs succès en anglais en Europe et dans le monde, Rose concocte également un texte pour son public international et Quand tu pars devient American Love, inspiré du « yahourt » de sa maquette, « If you go » devenant alors « When you go » sur le refrain. Commercialisé en Europe entre 1986 et 1988, American Love est notamment publié et remixé par Nigel Wright au Royaume-Uni sur son label Passion Records. Petit à petit le morceau gagne en notoriété dans les clubs gays du Vieux continent et fait son chemin jusqu’à New York où la discothèque The Saint, où se produisent déjà de nombreuses stars, réclame Rose Laurens. Les Misérables venant de faire des débuts tonitruants sur Broadway, la chanteuse, en tant que créatrice du rôle de Fantine, est réclamée à double titre. Pensant tout d’abord qu’il s’agit d’une blague, Rose se rend tout de même aux États-Unis en juillet 1987. Entamant sa prestation par J’avais rêvé d’une autre vie (morceau phare des Misérables) elle y chantera bien évidemment American Love devant près de 4000 personnes qui connaissent les paroles. Encore aujourd’hui, American Love a gardé son statut culte d’hymne gay underground et est toujours présent sur des compilations thématiques gays ou disco. Il est même repris en 1988 par Valerie Cannon sous le titre Hold Me Forever, en 1990 par l’Allemande Alexis, en 1994 par Astaire (sur le label de Nigel Wright), par Natural Color et par Giselle en 1996 et par Suzanna Dee en 1999. Jennifer Rush (The Power of Love) devait également en enregistrer une version avec un texte différent, intitulé Just Wanna Be Your Angel le projet ne verra pourtant pas le jour. Dans sa version française, c’est Mathieu Rosaz qui reprend la chanson en 2021 sur son album Ex-fan des 80’s volume 2.

Sur le 45 tours français de Quand tu pars, le titre est raccourci par rapport à la version album. Il sera un peu plus tard repressé avec un lettrage différent et surtout une nouvelle version remix écourtée de celle du maxi. Deux versions seront réalisées pour le maxi 45 tours, tout d’abord une version longue qui reprend la base du morceau, puis un remix à l’instrumentation plus riche (la rythmique et les synthés sont plus présents et le remix se termine par un solo de saxo qui donne une nouvelle dimension à la composition). American Love bénéficie également du même traitement et la version anglaise est déclinée en version longue et remix (identiques à celles de la version française) mais aussi en un remix anglais exclusif, le Passion remix (intro différente de celle du remix, plus de percussions et de claps). Deux versions instrumentales sont également incluses sur les maxis d’American Love : une version standard et l’instrumental Passion. Une sortie française d’American Love avait été planifiée (il existe un test pressing daté du 15 novembre 1985) mais ne sortira pas.

En 1986, Quand tu pars est le premier extrait du troisième album de Rose Laurens, Écris ta vie sur moi, dont sera également extrait le single La Nuit qui sera suivi d’une tournée, dont deux dates à l’Olympia où la chanteuse se produit avec les musiciens de Martin Circus et où, évidemment, Quand tu pars tient une place de choix. Pour son quatrième disque en 1990, Rose retrouvera Francis Cabrel qui enregistrera des chœurs sur les morceaux J’te prêterai jamais et P’tit frère.

1 – version disponible sur le coffret Rose Laurens Collection volume 1
2 – merci à Fabrice – Top France

Merci à Jean-Marc D’angio et Hervé Balestrieri

Un commentaire

  1. Beaucoup de jolis titres dans la carrière de l’inoubliable Rose.
    Mais celui-ci a ce « petit supplément d’âme, cet indéfinissable charme, cette petite flamme ».
    Un moment suspendu…
    Par curiosité, je vais tendre l’oreille du côté des reprises que vous citez.
    Avec une certaine appréhension -))

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s