Tanita Tikaram – Twist in My Sobriety

D’origines malaisienne et indienne, Tanita Tikaram naît en Allemagne mais grandit en Angleterre où elle s’initie à la guitare à l’âge de 10 ans. Un instrument qu’elle va abandonner avant de le ressortir vers ses 17 ans, lorsqu’il est de bon ton de jouer quelques airs lors de soirées entre amis. Passionnée de littérature, c’est naturellement que la jeune femme se met à écrire des textes sur des mélodies qu’elle compose, et c’est presque avec candeur qu’elle enregistre une cassette démo dans un petit studio local. Tanita n’a pas de groupe et s’accompagne toute seule avec son instrument. Elle envoie sa cassette à l’intention d’une discothèque londonienne qui programme des sets acoustiques dans une petite salle et décroche son premier concert lors d’une soirée scène ouverte.

La chance va lui sourire lors de cette toute première performance en la personne de Paul Charles, le manager du musicien irlandais Paul Brady qui joue le même soir dans la grande salle. Souhaitant échapper à la foule, Charles s’installe près de la scène acoustique et assiste au premier concert de Tanita Tikaram. Si elle retient son attention, ce n’est tout d’abord pas par sa musique mais plutôt par sa façon d’appréhender l’audience, et notamment une table de fêtards très bruyants. S’arrêtant de chanter, mais continuant à jouer de la guitare, elle s’approche des trouble-fêtes en les fixant avec insistance, jusqu’à ce qu’ils s’aperçoivent de sa présence et se taisent. Impressionné par sa réaction, Paul Charles redouble d’attention à l’égard de cette jeune chanteuse inconnue et va très vite devenir son manager.

Tanita Tikaram est signée chez WEA qui lui offre Peter Van Hooke, batteur de Mike + The Mechanics, à la production de son premier disque, tandis que Rod Argent, auteur et pianiste de rock, est en charge d’habiller les morceaux de la jeune femme.

Un premier single, Good Tradition, sort en 1988 et devient un tube au Royaume-Uni où il décroche la 10e place des charts. Mais c’est avec le suivant, Twist in My Sobriety, que Tanita Tikaram explose aux yeux du monde entier.

La chanson qu’elle a écrite dans sa chambre sans vraiment se rendre compte de son potentiel, commence par une phrase empruntée au titre d’un livre de Maya Angelou. Empreint de poésie, le texte de Twist in My Sobriety évoque le sentiment de solitude que l’on peut ressentir à l’adolescence, l’état d’insensibilité face au monde qui nous entoure ainsi que le fait de se comporter avec beaucoup de sérieux, de sagesse et de retenue.

La voix grave et l’interprétation très mature de la chanteuse de 19 ans, soulignée par une partition de hautbois, font de Twist in My Sobriety un morceau sombre et intemporel qui devient un classique immédiat. Mis en scène par un clip sépia tourné en Bolivie et réalisé par Gerard de Thame, le morceau n’est que 22e au Royaume-Uni mais 2e en Allemagne et en Autriche, 6e en France (près de 200 000 ventes), en Suisse et en Norvège.

Sur le 45t le morceau est raccourci de près d’une minute et sur les différents supports du single on trouve deux titres inédits (Friends, The Kill In Your Heart) et un titre d’album (For All These Years).

La carrière de Tanita Tikaram décolle très rapidement et la jeune artiste s’y lance avec l’insouciance de son jeune âge, mais le succès va lui échapper rapidement, même si son premier album, Ancient Heart, réalise de très belles ventes.

L’année suivante Liza Minnelli reprend même Twist in My Sobriety sur son album Results produit par les Pet Shop Boys. Cette version beaucoup plus froide et électronique donne une tout autre lecture du texte interprété par une femme plus âgée. Tikaram avouera qu’à l’époque elle ne savait pas très bien qui était Minnelli et qu’elle ne mesurera l’honneur que bien plus tard.

En 1996, la chanson est remixée pour une nouvelle sortie en single qui fait la promotion du premier best of de la chanteuse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s