Mini-Star – Les Mondes engloutis

Au début des années 80, les producteurs René Guitton et Richard Joffo cherchent à former un groupe musical composé d’enfants. On se souvient que dix ans plus tôt le concept avait été fructueux pour les Poppys (alors âgés de 10 à 14 ans) qui cumulaient à l’époque plusieurs disques d’or (Non, non, rien n’a changé…). Les deux producteurs se lancent alors dans un casting afin de sélectionner les membres de leur futur groupe. Maryline, la fille de René Guitton, alors âgée de 8 ans, a déjà obtenu un petit rôle à la Comédie-Française durant deux saisons. Intéressée par le milieu artistique, la jeune fille a très envie de rejoindre le groupe mais son père est plutôt réticent à cette idée. C’est grâce à l’insistance de Richard Joffo qu’elle passera finalement le casting et sera retenue tout comme cinq autres enfants : Alicia, Cathy, Norbert, Yvon et Greg. Une parité absolue pour un groupe baptisé Mini-Star.

Les répétitions de danse, de chant et les séances d’enregistrement s’enchaînent après l’école et en 1984 sort le premier 45t Danse autour de la terre. Écrit par Richard Joffo, Chantal Richard (alias Sloane de Peter et Sloane), Yves Sultan et Ganaël, le titre est très vite un succès et le groupe enchaîne les passages dans les émissions télé les plus populaires avec à la clé un disque d’argent et plus de 500 000 exemplaires vendus. La chanson est même enregistrée en anglais sous le titre Dance All Over the World que le groupe ira défendre en Allemagne.

Mais le succès ne se limite pas à un seul titre et le 45t suivant Arrête ton clip ! fait son entrée dans le tout premier Top 50 officiel le 3 novembre 1984 à la 37e place. Il y restera en tout pendant 13 semaines et culminera à la 28e place à la mi-novembre, dépassant les 200 000 ventes. Un premier album suit, Mini-Star devient un vrai phénomène de société et les jeunes s’identifient facilement aux membres du groupe. Égéries du catalogue de vente par correspondance Les 3 Suisses, les six chanteurs en herbe ont aussi un chewing-gum à leur nom et font de la pub pour des jouets.

En tout logique le succès du groupe commence à attirer le monde du dessin animé et c’est naturellement que Mini-Star se retrouve au générique du thème musical de Biniky le dragon rose, diffusé à partir de septembre 1985 dans l’émission Vitamine. Au même moment débute la diffusion d’un dessin animé français créé par Nina Wolmark (à qui l’on doit aussi Ulysse 31) : Les Mondes engloutis, dont les aventures de Bob, Rebecca, Spartakus et Arkana vont marquer les esprits des enfants des années 80. Une fiction fantastique dans laquelle sont savamment distillées quelques réflexions sur l’écologie ou la sociologie. Haïm Saban et Shuki Levy, mais également Didier Barbelivien, proposent des maquettes de chansons mais c’est finalement à Vladimir Cosma, grand compositeur de musiques de film (La Boum, Diva, La Gloire de mon père…), que la musique originale est confiée. « Pour ces deux séries-là (Les Mondes engloutis et Rahan, ndlr), qui comptaient beaucoup d’épisodes et des heures de musique, je n’ai pas fait de musiques à l’image, scène par scène. J’ai présenté des longueurs de musique : les génériques qui dans les deux cas étaient des chansons, des thèmes d’action, romantique, à suspens… Ce canevas de musique a servi par la suite pour tous les épisodes, puisqu’il y en a eu énormément, notamment pour Les Mondes engloutis », explique le compositeur dans Cinéma et musique : accords parfaits, ouvrage édité en 2014.

Quant à l’interprétation, après quelques hésitations et plusieurs propositions de la maison de disques Carrère, les producteurs optent pour Mini-Star. Norbert prend alors la tête du groupe et chante en lead les couplets du générique, tandis que les autres Mini-Star se contentent des refrains. Un clip est tourné, mélangeant univers du dessin animé et séquences filmées dans lesquelles apparaissent les Mini-Star. La diffusion et le succès de la série profitent naturellement aux ventes du 45t qui fait son entré à la 27e place du Top 50 mi-décembre 1985 et y restera 18 semaines avec un meilleur classement en 18e position. Mini-Star interprète également Le Flashbic et La Danse des pirates, des thèmes multi-diffusés au sein du dessin animé et qui sortiront également en 45t.

Trois autres singles paraîtront entre 1985 et 1987 (Papa comme nous, Fais pas çi, fais pas ça, Faut dire non) au succès moindre. Les membres du groupe ont grandi et ne se reconnaissent plus dans ce qu’on leur fait chanter. C’est donc naturellement que Mini-Star se dissout. Maryline et Norbert se voient chacun confier un générique télé qui sort en 45t : Boumbo, la petite voiture jaune pour Maryline et Voltron, le robot géant transformable pour Norbert.

Aujourd’hui si Cathy a définitivement tourné la page du milieu artistique pour devenir psychologue, ce n’est pas le cas des autres membres du groupe. En effet Alicia est devenue comédienne tout comme Maryline qui continue également la chanson. Yvon a son propre groupe, Shaman Vibes, et Gregg a sorti un premier album en 2010 (Gregg’Ae). Quant à Norbert, après avoir été choriste pour Johnny Hallyday ou Pierre Bachelet, il forme Arias (de son nom), un duo électro avec son frère au début des années 2000. Plus récemment il est choriste pour Lucenzo et pour l’émission Danse avec les stars et apparaît sous le pseudo de Kamaleon. En 2013, une anthologie CD Mini-Star incluant 21 titres est éditée dans la collection Télé 80 et, il y a quelques mois, quatre membres du groupe sont invités de l’émission La Loi des Séries à réécouter ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s