Cécilia – De soleil et de glace


Si l’on sait que le tube Ouragan de la princesse Stéphanie a tout d’abord été refusé par plusieurs interprètes, ce qu’on sait moins en revanche, c’est que celle qui chantait sur la maquette qui fut présentée à Stéphanie s’appelle Cécile Figon. « Romano Musumarra, le compositeur, aurait bien aimé que je la chante et j’avais posé une voix dessus pour qu’on ait une idée de ce que ça donnait. Mais ensuite, vous connaissez l’histoire… J’ai abdiqué et j’ai laissé ma place avec plaisir parce que je trouvais que l’aventure était très tentante. C’était un pari fou », nous confie Cécile.

Née en Italie, Cécile Figon se passionne très tôt pour la musique. « J’ai eu la chance d’aller dans une école européenne en Italie et en Belgique où il y avait des professeurs de musique exceptionnels et j’ai participé à toutes les activités qui pouvaient y avoir autour du chant : chorale, concerts de fin d’année, opérettes… » C’est en Belgique, le 10 novembre 1983, qu’elle fait la connaissance du producteur Yves Roze (alias Jean-François Michael) qui deviendra son mari. Elle a le désir de chanter, il lui répond qu’il souhaite qu’elle apprenne les rouages du métier d’abord. Alors elle suit les groupes Kazino et Finzy Kintini, dont s’occupe Yves Roze et qui cartonnent en 1985, respectivement avec Around My Dream et Cha cha cha. Galas, tournées, télés, radios, elle s’improvise assistante, régisseuse, nounou, styliste, et découvre l’envers du décor.

Lorsqu’arrive Stéphanie la même année, Cécile fait petit à petit connaissance. « Elle n’aimait pas beaucoup les filles donc c’était un peu délicat. Un soir je suis arrivée chez elle et ça a tout de suite matché entre nous. On était un peu deux garçons manqués, les mêmes goûts pour le sport, les langues, beaucoup de points communs. J’étais la seule fille qu’elle acceptait dans le groupe et on est devenu très très copines. » Elles partent au ski ensemble sur l’invitation de Claude Carrère, ou bien sur le tournage du clip Ouragan. « Elle voulait absolument que je vienne habiter chez elle. C’était assez fusionnel. Parfois on se disputait aussi, comme des amies. Mais je ne me laissais pas trop faire non plus.

Après l’énorme succès de Stéphanie avec les singles Ouragan, Flash et Fleurs du mal, tous composés par Romano Musumarra, on pense qu’il est enfin temps de lancer Cécile qui s’entend du reste très bien avec le compositeur. « Je parlais très bien italien et lui pas très bien français à l’époque, il venait d’arriver. C’est quelqu’un qui aime les musées et on faisait des visites ensemble, on partageait une belle amitié et il avait vraiment envie de me faire un album. »

Yves Roze et Romano Musumarra vont donc produire le premier 45 tours de Cécile, renommée Cécilia pour la scène, De soleil et de glace en 1987. « Il y avait une multitude de chansons parmi lesquelles Stéphanie avait puisé celles de son album. Je ne le dis pas avec de la rancœur, mais j’ai eu un second choix. Moi j’avais choisi une chanson qui s’appelait Pleure pas, et une autre qui s’appelait Rêve brûlé, parce que c’était plus dans mon tempérament, le côté romantique du slow mélancolique. Mais Romano et Yves voulaient absolument que je fasse De soleil et de glace et j’ai capitulé, ce que je regrette aujourd’hui. Mais je n’avais pas encore la poigne à l’époque de me battre contre eux et j’ai fait ce disque qui, ça n’est pas que je ne l’aimais pas, mais c’était moins dans mes goûts. En plus, quand il est sorti, Max Guazzini de NRJ m’a boycotté parce qu’il était très ami avec Stéphanie et il a dit : « Je ne peux pas faire ça à Stéphanie, ça ressemble à Ouragan ». Bien sûr, c’est de la même trempe. Mais il y a eu beaucoup de comparaisons comme ça à l’époque ».

De soleil et de glace (co-composé par Roberto Zaneli avec un texte de Jean-Marie Moreau) sort au printemps 1987 avec une version instrumentale en face B et une version longue en maxi. Cécilia démarre la promotion télé chez Jacques Martin le 24 mai en direct, un mauvais souvenir. « J’étais attendue au tournant et on m’a joué un sale coup. En fait j’étais en direct et à un moment la musique s’est arrêtée mais ça n’était pas accidentel, c’était fait pour me déstabiliser et j’ai continué a capella… Ensuite Jacques Martin m’a accueilli en me disant que Cécilia était un prénom qu’il connaissait bien, puisqu’il était avec Cécilia (future Sarkozy), et que j’avais oublié de sourire alors que c’est une chanson dont le texte n’est pas forcément très drôle. Ça m’a beaucoup refroidi. La deuxième télé c’était chez Patrick Sabatier et là aussi il y a eu des problèmes de micro et j’ai cru que c’était encore une fois du sabotage… Après j’ai fait d’autres télévisions, une tournée qui m’a réconciliée un peu, mais j’ai eu envie d’arrêter. Je n’avais pas eu ce genre de problème avec les artistes que j’accompagnais et je n’avais pas trouvé ça très juste de faire ça à quelqu’un qui démarre ». Le disque est néanmoins un succès d’estime puisque la maison de disques va écouler tous les exemplaires pressés et fera même un petit bénéfice.

La carrière de Cécile ne va pourtant pas s’arrêter là et elle a l’opportunité quelques mois plus tard de partir en Russie. « On avait pas mal de projets d’ouverture pour faire des échanges artistiques et on a fait la connaissance de monsieur Khrennikov, qui était président de l’union des auteurs compositeurs soviétiques. Il avait composé une chanson qui est comme un hymne en ex-URSS et, je ne sais plus exactement comment ça s’est passé, mais il a été question qu’on fasse un duo avec ce monsieur. Les paroles des Fenêtres de Moscou ont été écrites par Didier Barbelivien et alors là c’était fabuleux, on a fait un clip sur la place Rouge réservée rien que pour nous avec la télévision russe. C’est un excellent souvenir. »

Plus tard, c’est le chanteur Claude Righi qui lui écrit des chansons. « C’était une période où j’avais bien envie de retenter ma chance. « On avait fait un début de très bel album qu’on a présenté à l’époque à une personne qui nous a dit : « Oui c’est très joli, ce sont de belles chansons mais il faudrait que la voix soit plus forte, la pousser un peu plus… », et là pour moi c’était définitif parce que je ne me voyais pas chanter autrement et je n’avais pas envie de changer de personnalité pour plaire à quelqu’un qui tire les ficelles de ce métier. »

Et puis, en 1998, à l’heure des girls et boys band, une chanson tombe entre les mains d’Yves Roze qui va convaincre Cécile de monter un groupe féminin pour l’interpréter. « Il a dû un peu insister parce que c’est vrai que je n’avais plus envie, je me plaisais bien de l’autre côté de la barrière, et il a tellement insisté que j’ai pris trois copines et on a fait ça. On s’est appelé Égrégore. Au départ j’avais pensé à L4 et puis tout d’un coup, je ne sais pas pourquoi, j’ai changé d’avis… On a travaillé beaucoup, avec comme coach vocal et directrice artistique Keren Ann, on a fait un clip, on a travaillé avec le chorégraphe des 2B3, c’était assez dur. On a fait quelque chose d’assez sympathique, ça commençait à bien prendre et puis notre label a fait faillite et l’aventure s’est arrêtée. Ça s’appelait Même si tu pars. »

Aujourd’hui les chansons de Cécile/Cécilia (et notamment celles de Musumarra) sont éditées pour la première fois en CD, en bonus de la réédition de l’album de Stéphanie. « Je n’aurais pas imaginé que ces chansons ressortent un jour. J’aurais un vrai CD à montrer à ma fille ! Récemment je suis allée en gala avec Yves et, en sortant de la voiture, il y avait là une dizaine de personnes avec mon vinyle qui m’ont demandé un autographe. J’étais très très surprise. »

Propos recueillis le 12 août 2022

4 commentaires

  1. Encore une formidable interview, finalement, Cécilia aurait pu peut-être avoir une autre carrière en acceptant Ouragan…On va pouvoir (enfin) écouter OURAGAN mais également les autres titres grâce à la compilation de notre ami Arnaud RALITE. Merci encore de toutes ses interviews et anecdotes à chaque fois.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s