Lio / Jacky – Tétèou ?

Lio Jacky Tétèou 45 toursLa carrière de Lio démarre en trombe dès 1979 alors qu’elle n’a que 17 ans. Propulsée au top grâce à deux singles qui sont aujourd’hui toujours des standards des 80’s, Lio connaît la gloire en France mais également en Europe.

Si les joies malicieuses du Banana Split la font connaître au public francophone (avec des ventes estimées à plus de 700 000 exemplaires), son deuxième single Amoureux solitaires s’exporte et se classe dans les 15 meilleures ventes en Allemagne, aux Pays-Bas ou encore en Autriche. Son premier album éponyme sort en 1980 et est suivi en 1982 d’une version anglophone réservée au marché canadien et rebaptisée Suite Sixtine.

C’est pendant la promotion de Banana Split qu’elle fait la connaissance d’Alain Chamfort ; une rencontre qui se transforme vite en idylle puis, inévitablement, en collaboration artistique. Lio souhaite que Chamfort produise son nouvel album et ils s’enferment ensemble dans un studio londonien à l’été 1983 pour réaliser Amour toujours. Un virage plus mature pour la toute jeune femme qui s’y montre sous un nouveau jour, romantique et mélancolique. Le grand public, hélas, est dérouté, et boude ce très bel opus qui contient pourtant de nombreuses perles (La Reine des pommes, Grenade, Motus à la muette, J’aime un fantôme…).

A l’époque Lio est abonnée au plateau de Platine 45, l’émission musicale incontournable présentée depuis 1982 par Jacky sur Antenne 2 et qui reçoit toutes les vedettes du moment. Alain Chamfort connaît bien l’animateur également et c’est naturellement qu’ils se retrouvent tous ensemble pour quelques dîners bien arrosés. C’est d’ailleurs lors d’un de ces repas que surgit l’envie d’une collaboration entre Lio et Jacky qui s’entendent à merveille. Alain Chamfort leur suggère l’idée d’un duo et c’est lui-même qui leur en livre très rapidement la musique. Il arrive un matin avec le refrain de Tétèou ? qu’il leur joue au piano, puis ils y travaillent ensemble toute la journée et à minuit la composition est prête.

Pour le texte, Jacky pense à Boris Bergman qu’il a connu lorsqu’il était attaché de presse d’Alain Bashung (pour qui Bergman a écrit les récents succès) et Lio lui fait part de son idée d’une chanson sur un détective, façon Humphrey Bogart. Bergman se lance dans un texte surréaliste et bourré d’humour qui colle à la musique enjouée de Tétèou ? qu’on retrouve dans les bacs en 1984.

Le 45t est illustré d’une création originale de Pierre & Gilles qui collaborent pour la première fois avec Lio et Jacky (chacun fera à nouveau appel au duo de plasticiens par la suite). Tétèou ?, duo loufoque et inattendu, séduit par sa fraîcheur et un refrain entêtant : « Tétèououououou ! » Une parodie de film noir (parlé / rappé par Jacky) au clip kitsch et cartoonesque dans lequel Jacky exécute une chorégraphie qui vaut le détour…

Lio Jacky Tétèou maxi 45t

Deux versions longues de Tétèou ? sont réalisées : l’une pour le maxi 45t commerce qui allonge nettement l’intro et la fin du morceau, et une version promo spéciale club, très similaire à la version précédente mais qui fait l’impasse sur les couplets parlés par Jacky. Des versions qui permettent à Tétèou ? de se classer dans les 20 meilleures diffusions en discothèques en mai 1985.

Pour la face B, on commande un morceau aux amis Etienne Daho et Arnold Turboust, ce sera Cache cache dans l’espace, autre duo burlesque entre deux extraterrestres dans la veine de Tétèou ?.

Grâce à ce retour sautillant et drôle, Lio amorce son retour et Tétèou ? entre 48e du Top 50 fin avril 1985 mais pour une seule petite semaine. C’est cependant le début d’une nouvelle vague de tubes pour la chanteuse qui cartonne l’année suivante avec Les brunes comptent pas pour des prunes et Fallait pas commencer.

Jacky quant à lui sortira plus tard quelques 45t chez AB Productions (avec à nouveau Daho et Turboust à l’écriture, mais également les incontournables Gérard Salesses et Jean-François Porry, auteurs des tubes de Dorothée) où il est surtout l’une des vedettes du fameux Club Dorothée qui marquera toute une génération.

La même année Tétèou ? est utilisé dans une version remaniée pour une publicité dans laquelle Lio joue et chante. « Tétèou ? » devient « Tu vas où ? » et sert à faire la promotion… des bus de ville !

Jusqu’à présent introuvable en CD, la face B du duo et deux remixes de Tétèou ? sont disponibles sur une compilation de Lio parue en 2012 dans la collection Référence 80.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s