Au Top 50 en juin 1989

Après le raz-de-marée Boney M., c’est Avalanche qui s’abat sur le Top 50 en ce mois de juin 1989. Le groupe norvégien est encore inconnu en France mais s’impose avec Johnny, Johnny Come Home, et c’est donc la deuxième fois qu’un Johnny, Johnny prend la tête du Top après celui de Jeanne Mas au printemps 1985.
L’été commence à poindre sur le reste du classement, entre le retour de la reine du disco et les productions sautillantes des Anglais Stock-Aitken-Waterman qui s’emparent des meilleures places (Sam Fox, Kylie, Bananarama…).

n°1 Avalanche – Johnny, Johnny Come Home

Avalanche - Johnny Johnny Come Home Pop Music Deluxe

Produit par l’Allemand Django Seelenmeyer, Avalanche, couple norvégien formé de Kirsti Johansen et Kjetil Røsnes, a déjà sorti quelques 45t depuis 1984 sans succès. En 1989, avec Johnny, Johnny Come Home, Avalanche investit le Top 50 et la première pochette du disque, un peu terne, est vite remplacée par un cliché réalisé par un photographe français qui met en valeur les yeux bleus du couple. N°1 pendant huit semaines, c’est un tube de l’été et un nouveau mix est réalisé pour maintenir l’intérêt autour du morceau. Plus de 400 000 disques sont vendus mais, à part la Norvège où le titre se classe 3e, Johnny sera loin de connaître le même destin en Europe. Avalanche séjournera quelques temps en France et reprendra même Polnareff en 1991 en adaptant Love Me, Please Love Me.

n°6 Donna Summer – This Time I Know It’s For Real

Donna Summer This Time I Know Pop Music Deluxe

C’est sur une suggestion de son mari Bruce Sudano que Donna Summer va contacter le trio Stock-Aitken-Waterman pour son nouvel album. Elle ne sait pas bien qui ils sont mais, de passage en Europe en 1987, elle entend le tube de Rick Astley Never Gonna Give You Up et se trouve enthousiasmée par la production. Une rencontre est organisée à Londres et l’entente est immédiate. Impressionnés par la star, les producteurs lui concoctent du sur-mesure, le parfait mélange entre leur son si efficace et identifiable et toute l’essence disco qu’évoque le nom Donna Summer. This Time I Know It’s For Real en est le premier extrait, un retour en fanfare et au sommet des charts pour l’éternelle diva de la dance music.

n°7 Confetti’s – C in China

Confetti's C in China Pop Music Deluxe

Après un premier tube, The Sound of C classé n°6 en mars, Confetti’s continue sur sa lancée et sample le morceau Souvenir de Chine de Jean-Michel Jarre sur ce deuxième single au parfum d’Asie. Le groupe, figure de proue de la New Beat belge, est en fait le projet de deux producteurs, Serge Ramaekers et Dominique Sas, qui recrutent un serveur du club Confetti’s près d’Anvers ainsi que quatre danseuses pour illustrer les pochettes de disques et les clips. Disque d’argent pour plus de 200 000 galettes vendues, C in China sera suivi d’autres tubes (dont un megamix et une version très personnelle de Jingle Bells pour les fêtes de fin d’année).

n°10 Samantha Fox – I Only Wanna Be With You

Samantha Fox I Only Wanna Be With You Pop Music Deluxe

Sam Fox reprend le tout premier tube solo de Dusty Springfield paru en 1963 et y ajoute la touche irrésistible des incontournables Stock-Aitken-Waterman. Un choix pas si anodin puisque c’est une chanson qu’écoutait sa maman lorsque la chanteuse était petite. Sam, qui connaissait les paroles par cœur, avait pour habitude de la chanter devant son miroir avec une brosse à cheveux en guise de micro. Deuxième extrait de l’album I Wanna Have Some Fun, sa nouvelle version est un tube, dix ans après celle de The Tourists, le premier groupe d’Annie Lennox et Dave Stewart (futurs Eurythmics).

n°36 Philippe Swan – Dans ma rue

Philippe Swan Dans ma rue Pop Music Deluxe

Une première ébauche de Dans ma rue existe déjà en 1982 mais ce n’est qu’en 1988 que le Belge Philippe Swan signe en France chez Phonogram et que sort le morceau sur son tout premier 45t en solo. La chanson plaît si bien qu’il se retrouve nommé aux Victoires de la musique dans la catégorie révélation variétés masculine. La suite, malgré trois albums et quelques singles, se passe plutôt aux services des autres : il écrit pour Mélanie Cohl (Eurovision 1998), Pierre Bachelet, L5, Sylvie Vartan, Ishtar et produit Lisa Angell, Vox Angeli et Christophe Willem.

Voir aussi : au Top 50 en mai 1989.

Playlist :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s