Au Top 50 en août 1989

En août 1989, la variété française se porte très bien au Top 50 ! Mais si Jean-Pierre François et Johnny Hallyday font office de challengers, ils n’arriveront pas à détrôner le phénomène Lambada qui reste scotché à la première place jusqu’à la mi-octobre…

n°2 Jean-Pierre François – Je te survivrai

Jean-Pierre François - Je te survivrai Pop Music Deluxe

Ancien footballeur professionnel, Jean-Pierre François met fin à sa carrière de sportif à seulement 23 ans et envisage de se lancer dans le mannequinat lorsque Didier Barbelivien lui propose de chanter. Je te survivrai, au clip réalisé par Simon Lelouch, devient le tube de l’été 1989 avec une 2e place au Top et 450 000 ventes. Suivront un deuxième tube, Il a neigé sur les lacs, et un album. « Le star-system, c’est vraiment quelque chose ! Heureusement que je suis bien entouré. La plus belle richesse, c’est la réussite personnelle », déclare celui qui a refusé un rôle dans Santa Barbara pour ne pas avoir à arrêter la chanson. A noter qu’un premier pressage du 45 tours proposait une pochette différente, avec un Jean-Pierre arborant une veste en jean et ne fixant pas l’objectif.

n°3 Johnny Hallyday – Mirador

Johnny Hallyday - Mirador Pop Music Deluxe

Lorsque David Hallyday enregistre ses premières maquettes aux Etats-Unis au début de sa carrière et qu’il vient les présenter à Alain Levy, directeur de Polydor, ce dernier lui dit qu’il aime particulièrement sa chanson To Have and to Hold… mais qu’il la destine à son père ! Sur un texte d’Etienne Roda-Gil, la chanson devient alors Mirador qui sera en effet un tube pour Johnny en 1989. David enregistrera cependant sa propre version en anglais pour son album Rock ‘n’ Heart qui paraît l’année suivante. Père et fils reprendront Mirador en duo franglais au Parc des Princes en 1993. Quant au clip, il est réalisé par Hervé Palud (qui dirige au même moment Johnny dans la série policière David Lansky) dans le décor d’une prison désaffectée. Mirador (certifié disque d’argent) bénéficiera d’un remix en maxi-single.

n°6 Bananarama – Help

Bananarama - Help Pop Music Deluxe

Dans le cadre du téléthon anglais Comic Relief, des artistes sont invités à commercialiser un single dont les bénéfices sont reversés à l’organisation. En 1989 c’est donc Bananarama, épaulé d’un trio féminin comique baptisé pour l’occasion Lananeeneenoonoo (et dans lequel on retrouve notamment Jennifer Saunders, créatrice de la série Absolutely Fabulous), qui s’y colle avec une reprise du mégaculte Help! des Beatles. La nouvelle version est produite par Stock, Aitken et Waterman, et si sur la face A ce sont uniquement les trois Bananarama qui chantent, la face B propose une version incluant les interventions des trois comédiennes. Le maxi 45 tours quant à lui, en plus d’une version longue de la chanson, inclut un sketch, sorte de parodie du tube Love in the First Degree renommé Love in the Factory. Help! est un nouveau tube pour Bananarama qui sera inséré sur la réédition de la première compilation du groupe, The Greatest Hits Collection (initialement parue en 1988).

n°10 Cyndi Lauper – I Drove All Night

Cyndi Lauper - I Drove All Night Pop Music Deluxe

Ecrit par le duo d’auteurs Tom Kelly et Billy Steinberg, I Drove All Night a d’abord été refusé par Peter Kingsbery (le chanteur de Cock Robin) avant d’être enregistré par Roy Orbison en 1987. Mais sans maison de disque à l’époque, la version du chanteur ne sera pas commercialisée. C’est finalement Cyndi Lauper qui la placera sur son troisième album A Night to Remember en 1989 alors qu’elle travaille sur des morceaux avec Kelly et Steinberg qui lui proposent cette chanson. Elle insistera auprès de sa maison de disques pour que ce soit le premier single extrait car elle est certaine qu’elle recevra une nomination aux Grammy, ce qui sera effectivement le cas en 1990 puisqu’elle est nommée dans la catégorie meilleure performance vocale rock (mais le trophée ira à Bonnie Raitt, chanteuse de blues). Retour réussi pour Cyndi Lauper, I Drove All Night sera 6e aux Etats-Unis, 7e au Royaume-Uni et 10e en France.

n°11 Fine Young Cannibals – She Drives Me Crazy

Fine Young Cannibals - She Drives Me Crazy Pop Music Deluxe

Pour son deuxième album, le groupe anglais Fine Young Cannibals souhaite collaborer avec Prince sur quelques morceaux. Mais le roi de la funk ne travaille pas à la demande et c’est à son proche collaborateur, David Z, qu’on va faire appel. Parmi les chansons que le groupe lui envoie, il y en a une qui lui accroche particulièrement l’oreille, She’s My Baby. Mais c’est loin d’être la préférée des Fine Young qui étaient quasiment sur le point de l’écarter totalement. David Z leur demande de le laisser tenter sa chance tandis que les trois Anglais se mettent à plancher sur un nouveau texte qui leur conviendrait mieux. Rebaptisée She Drives Me Crazy, et grâce à la production sophistiquée de David Z, le titre devient le premier extrait de l’album The Raw & the Cooked, malgré quelques réticences de la maison de disques. Le single sera n°1 aux Etats-Unis, n°2 en Allemagne, n°5 au Royaume-Uni et n°11 en France.

Voir aussi : au Top 50 en juillet 1989.





Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s