Nick Kamen – Each Time You Break My Heart

Nick Kamen Each Time You Break My Heart Pop Music Deluxe

Ivor Neville Kamen, surnommé Nick, grandit dans une famille nombreuse au nord-est de Londres et apprend à jouer de la guitare, influencé par les disques qu’écoutent ses grands frères. Mais le décès prématuré de son père l’oblige à quitter l’école très tôt, et à mettre de côté ses rêves d’études artistiques pour enchaîner les petits boulots. L’un de ses amis lui suggère de tenter sa chance dans le mannequinat, ce qui, loin d’être une vocation, lui permet de décrocher quelques contrats bien rémunérés et surtout de partir s’installer à Londres. Il s’y fait remarquer par le styliste Ray Petri qui, avec le photographe Jamie Morgan, est en train de lancer le style Buffalo qui s’inspire du punk et des looks undergrounds de la rue. Nick devient l’une de leurs muses et incarnera le Buffalo en posant notamment en jupe en cuir et Dr. Martens, tandis qu’une toute jeune Naomi Campbell, mais aussi Neneh Cherry, Jean-Baptiste Mondino et Barry Kamen (le frère de Nick) font partie de la bande.

N’oubliant pas ses rêves de musique, Nick accumule les cachets afin de se payer de quoi enregistrer une cassette démo et faire le tour des maisons de disques. C’est à ce moment qu’on lui propose de tourner une pub pour les jeans Levi’s, une offre qui tombe à point nommé car ses sessions d’enregistrements lui coûtent plus cher que prévu. Le spot dans lequel le jeune homme retire son t-shirt puis son jean dans une laverie automatique sous les regards concupiscents ou interloqués des ménagères est loin de passer inaperçu ! « Je n’ai jamais voulu devenir mannequin. J’étais simplement heureux que celui puisse m’arriver, que je décroche un boulot pour ne pas rester indéfiniment derrière un comptoir à vendre des bêtises. Mais passer ma vie à me déshabiller, jamais ! », déclarait-il cependant à l’époque.

Quoiqu’il en soit, on parle désormais de lui, et que ce soit l’attention portée au spot Levi’s ou à ses prouesses vocales, Nick Kamen ne tarde pas à décrocher un contrat chez Warner sur le label Sire, le même que celui de Madonna. Le directeur du label, Seymour Stein, demande alors à la chanteuse si elle ne pourrait pas écrire une chanson pour son nouveau poulain. Madonna qui, paraît-il, a déjà croisé Nick dans des défilés et connaît son frère Chester (musicien de studio qui sera plus tard guitariste sur son album Like a Prayer), commente en 1986 : « Stein m’a envoyé une cassette de quatre de ses chansons, la pub Levi’s et une vidéo qu’il avait faite. Vous savez, il a tellement de charme et de charisme et il y a quelque chose dans son regard… ». Mais la chanteuse, entre la promotion de son dernier album, le tournage du film Who’s that Girl et la production de sa BO, manque cruellement de temps, et en guise de nouvelle chanson, offre à Nick un titre qu’elle a écrit avec Stephen Bray et enregistré pendant les sessions de son album True Blue et qu’elle n’a finalement pas gardé : Each Time You Break My Heart. Soucieuse pourtant de la qualité de la production, elle se débrouille pour se dégager une semaine de liberté afin de travailler sur le morceau : « J’ai appelé Seymour et je lui ai dit : Pourquoi est-ce que je ne produirai pas l’enregistrement parce que si ce n’est pas moi qui le fait… ils pourraient changer ce qui en fait sa personnalité, et j’ai envie que ce soit vraiment bien ». Une aubaine pour Nick qui se retrouve pour sa première expérience discographique en studio avec Madonna : « Madonna est une fille fantastique. Elle est très attirante parce que sa beauté se double d’une grande intelligence. Mais je vous assure qu’il ne s’est rien passé entre nous. Notre relation professionnelle était si intense au studio qu’il ne m’est jamais venu à l’idée de la séduire. Notre histoire d’amour n’est qu’un tissu de mensonges ! » répond-il aux rumeurs qui vont bon train…

Réalisé par Madonna (qu’on entend aussi dans les chœurs) et Stephen Bray, Each Time est tout à fait typique des productions de la chanteuse et de l’album True Blue qui vient de sortir et qui enchaîne les tubes. En novembre 1986, lorsque sort Each Time You Break My Heart aux Etats-Unis, la chanteuse en est à son quatrième single, Open Your Heart, après les succès de Live to Tell, Papa Don’t Preach et True Blue. Elle vient d’en tourner le clip avec Mondino qui, après avoir dirigé Nick dans une pub pour Heineken, va également réaliser le clip du chanteur, avec au casting le même jeune garçon que l’on peut voir dans le clip de Madonna.

Difficile de ne pas s’intéresser en cette fin d’année 1986 à la production du jeune homme sexy de la pub Levi’s entouré de l’aura de celle qui bat des records dans les charts avec son troisième album (une photo de Nick et Madonna en studio orne même le dos de la pochette du 45 tours histoire de bien enfoncer le clou) et Each Time fait son apparition dans les charts anglais dès sa sortie en novembre avant de culminer à la 5e place quelques semaines plus tard. La France n’est pas en reste et offre une 8e place à Nick en juin 1987 ainsi qu’un disque d’argent pour 250 000 ventes, mais les Etats-Unis font de la résistance bien que le morceau se classe 5e des clubs grâce à des remixes signés Shep Pettibone (le DJ tendance du moment qui s’illustre évidemment aussi pour Madonna) pour le marché américain.

Un premier album suivra, et un deuxième single au succès nettement moindre, la reprise Loving You Is Sweeter Than Ever. Nick Kamen devient une véritable idole en Italie où neuf de ses singles atteindront le top 40 entre 1986 et 1990. Le deuxième album de Nick en 1988 sera produit par Patrick Leonard (très proche collaborateur de Madonna) mais Nick Kamen arrêtera sa carrière de chanteur en 1992 après quatre albums et quelques tubes européens. En France, Tell Me sera 20e en 1989 et I Promised Myself 11e en 1990.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s