Kajagoogoo – Too Shy

Le groupe britannique Kajagoogoo voit le jour en 1982 de la rencontre d’une formation déjà existante de quatre musiciens (Art Nouveau, qui a déjà publié un 45t) et de Limahl, jeune homme de 22 ans qui a joué au théâtre en tant que professionnel et publié sous son propre nom, Chris Hamill, deux 45t en 1980 et 1981. A la recherche de musiciens pour l’accompagner, Limahl passe une annonce dans un magazine de musique et se voit contacter par Art Nouveau qui cherche justement un vocaliste. La rencontre a lieu et l’alchimie opère même si Limahl se retrouve entouré de quatre autres garçons à l’amitié déjà très solide. Mais qu’importe, la collaboration artistique se passe pour le mieux et Limahl quitte Londres et le théâtre pour se consacrer à son nouveau groupe basé à Leighton Buzzard, au nord de la capitale. Renommé Kajagoogoo (onomatopée soi-disant inspirée du babillage d’un nourrisson), le groupe donne des concerts localement avec de nouveaux synthétiseurs (récemment acquis par un ami de Limahl) avec lesquels les garçons reproduisent la new wave de leurs inspirations du moment.

En mettant l’argent nécessaire en commun, les cinq jeunes hommes enregistrent quelques maquettes en studio afin de faire le tour des maisons de disques. Polygram leur accorde une séance de travail avec le producteur de Culture Club mais ne donnera pas suite. De retour à Londres, Limahl se fait embaucher comme serveur au très en vue Embassy Club où il tombe un soir sur Nick Rhodes, le claviériste de Duran Duran, qu’il se permet d’aborder en lui confiant une cassette démo. Non seulement Rhodes écoute la maquette, mais il appelle Limahl quelques jours plus tard et lui annonce qu’il a aimé ce qu’il a entendu et qu’il va déposer la cassette chez EMI. Appuyé par un artiste maison, le label qui avait refusé le groupe quelques semaines plus tôt décide cette fois-ci de le signer en juillet 1982. Kajagoogoo enregistre dans les studios Manchester Square ce qui va devenir son premier album sous la houlette de Nick Rhodes et Colin Thurston (producteur de Duran Duran). D’anciens et de nouveaux morceaux sont mis en boîte mais ce n’est que tardivement, alors que la quasi-totalité de l’album est déjà prête, qu’arrive la chanson Too Shy lors d’une session de répétition. Nicks Beggs, le bassiste, commence à fredonner le refrain à Limahl qui s’enthousiasme immédiatement. Tout d’abord refusée par la maison de disque, la première ébauche du morceau est retravaillée quatre fois sur une période de six mois avant de prendre sa forme définitive à la dernière minute. Le groupe et ses producteurs sont convaincus d’avoir un tube entre les mains, ce qui n’est pas le cas d’EMI qui prend tout de même le risque de sortir Too Shy en tant que premier 45t de Kajagoogoo.

Grâce à l’amitié récente de Limahl avec le présentateur d’une émission musicale sur Channel 4, Kajagoogoo se voit consacrer un reportage de vingt minutes deux jours avant la mise en rayon du 45t Too Shy en janvier 1983. Le morceau new wave, au refrain qui sait se faire attendre pour mieux attraper l’auditeur avec ses allitérations répétitives, est extrêmement efficace et atteint la première place des charts au Royaume-Uni et en Irlande en seulement quelques semaines. Au printemps, c’est l’Europe qui succombe : n°1 en Allemagne et en Belgique, n°2 en Suisse, n°4 en Autriche et en Suède, sans oublier la France où les ventes dépassent les 900 000 exemplaires. Vient ensuite le tour des États-Unis qui diffusent le clip via MTV. Réalisé par Simon Milne (Duran Duran, Bananarama, Spandau Ballet…), il met en scène une serveuse (jouée par le mannequin Carolyn Espley, amie de Limahl) dans un club où Kajagoogoo est en train de jouer. Le look des garçons, pas vraiment passe partout mais assez typique de l’époque, n’est sans doute pas pour rien dans le succès du groupe et Too Shy atteint la 5e place du Billboard US.

En Europe, on trouve en face B du 45t sa version instrumentale, tandis qu’en Amérique on opte pour l’inédit Take Another View. Sur le maxi 45t, le Midnight Mix est une version longue quasi instrumentale du titre phare. Aux États-Unis, bien qu’il porte le même nom, ce mix est différent. Réalisé par Mark Amins (producteur du Everybody de Madonna), qui utilise cette fois-ci les parties vocales du morceau, on le retrouve aussi en France sous le nom de « mixage américain » sur un maxi 45t exclusif à la pochette blanche (ou noir selon les pressages). Autre petite exclusivité du marché français où Too Shy marche très fort, un maxi 45t avec une troisième version du Midnight mix, encore différente, plus courte et totalement instrumentale.

Après des débuts en fanfare et deux autres singles au succès plus mitigé (Ooh To Be Ah et Hang on Now), le groupe se tire une balle dans le pied, suite aux conseils d’un manager peu scrupuleux et inexpérimenté, et congédie Limahl à peine un an après le succès retentissant de Too Shy. Le choc est rude pour le jeune homme qui rebondira néanmoins grâce à la sortie d’un premier album solo et du tube Neverending Story. Sans Limahl, Kajagoogoo produira un seul et dernier hit (Big Apple) extrait d’un deuxième album.

En 2003, White Feathers, le premier album du groupe, ressort avec des bonus. Après quelques concerts en 2009, le groupe se reforme brièvement et publie un single en 2011.

Un commentaire

  1. Ah quel beau souvenir que cet été 83, sans doute, à mes oreilles, la plus belle saison musicale de toute la décennie. À quelques exceptions près comme les titres destinés aux familles ou aux plus jeunes (Dorothée, Billy, La Compagnie Créole..) ou l’incroyablement médiocre duo « Vartan & Sardou », je crois avoir apprécié ou carrément adoré la quasi totalité des singles ayant dépassé 100 000 ventes chez nous cet été-là. Et cet imparable « Too shy » n’est qu’un des nombreux exemples de la séduisante et riche cuvée de tubes « 83 » qui nous ont accompagné sur les plages.

    Merci PMD.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s