Janet Jackson – What Have You Done for Me Lately

On pense souvent à tort que l’album Control en 1986 est le premier de Janet Jackson. Pourtant, à seulement 20 ans, la petite sœur de la célèbre famille Jackson a déjà publié deux disques, sous l’influence (insistante) de son père Joseph, et joué dans des séries (Fame, Arnold et Willy…) alors qu’elle aurait préféré passer son temps sur les bancs du lycée. Après le relatif échec de ses deux premiers opus, la petite Janet, en pleine crise identitaire, va se rebeller et prendre sa destinée en mains. Elle met fin à un mariage raté avec James DeBarge (du groupe DeBarge), se débarrasse de son père en changeant de manager, signe sur le label A&M Records et engage à la production de son futur album le duo Jimmy Jam/Terry Lewis.

Les deux producteurs apportent à la chanteuse leur indéniable savoir faire et travaillent en partie sur des morceaux refusés par la chanteuse Sharon Bryant sur lesquels Janet collera ses propres textes. Fortement inspiré de ses expériences, l’album Control est un disque fort et mélange de façon novatrice sonorités R’n’B, dance music et funk sur des morceaux où synthés et boîtes à rythme règnent en maîtres. Le premier extrait en est What Have You Done for Me Lately qui sort en 45t aux Etats-Unis en janvier 1986. Largement inspiré de sa relation avec DeBarge, Janet s’émancipe en y affirmant son autonomie en tant que femme et demande à son amoureux pourquoi il ne prend plus soin d’elle comme avant. Une prise d’indépendance récurrente et thématique de l’album (Control et Nasty en sont d’autres exemples).

Le clip réalisé par Brian Jones et Piers Ashworth dévoile la nouvelle image de Miss Jackson, un look moderne laissant peu de place à la féminité, et surtout doté d’une chorégraphie signée Paula Abdul qui fait date et marque le début d’une longue collaboration. La jeune chorégraphe s’était déjà fait remarquer quelques mois auparavant pour la vidéo du single Torture des frères Jackson et elle apparaît ici aux côtés de Janet et du comédien Rudy Huston rencontré sur le tournage de la série Fame. Petite révolution à l’époque, la vidéo de What Have You Done for Me Lately squatte l’antenne de MTV et gagne un Soul Train Award.

Porté par un refrain entêtant, le titre atteint la 4e place du Billboard général aux États-Unis, la 1ère au top R’n’B et reçoit un disque d’or. Le succès est un peu moins retentissant en Europe où le 45t arrive quelques mois plus tard. 3e au Royaume-Uni et 8e en Allemagne, le single rate de peu le Top 50 en France mais s’installe dans le top 20 des clubs à l’été 86. Le titre est écourté de près d’une minute trente pour sa sortie en 45t et, si l’on trouve partout ailleurs en face B le titre He Doesn’t Know I’m Alive extrait de l’album Control, le Royaume-Uni préfère miser sur un ancien titre, Young Love, le premier single de Janet en 1982. Sur le maxi 45t on trouve une version longue, une version dub et une version instrumentale de la chanson. Des remixes que l’on retrouvera en CD l’année suivante sur l’album Control – The Remixes (ou More Control pour le Japon) qui est édité spécialement pour les marchés européens et japonais, friands des versions longues de la chanteuse. 100 000 exemplaires en seront écoulés rien qu’au Royaume-Uni.

Mais l’album Control n’en reste pas à un seul succès et pose les jalons d’une longue carrière. Janet existe dorénavant par elle-même et on ne la voit plus tout à fait comme « la petite sœur de… ». Six singles extraits de l’album se hissent dans le top 15 du Billboard (dont 5 dans le top 5), un exploit à l’époque. La critique est dithyrambique et Control réussit l’exploit de conquérir le public R’n’B mais également le public pop. On compare Janet à Donna Summer ou Diana Ross et le disque marque indéniablement son époque, il est d’ailleurs régulièrement cité dans les palmarès des meilleurs albums des années 80 voire de toutes époques confondues. Dans ce qu’il apporte de novateur au R’n’B commercial, le son Jam & Lewis qui s’épanouit sur Control est encore aujourd’hui une influence assumée de la jeune génération au même titre que le sont Madonna ou Whitney Houston.

Moment incontournable des tournées de Janet, What Have You Done for Me Lately apparaît également dans un medley du film Sister Act 2 en 1993 ainsi que dans un megamix en 1995 sur la réédition du single The Best Things in Life Are Free qui fait la promotion du premier best of de la star.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s