Julie Pietri – Origami : le nouvel album

Le dernier enregistrement inédit de Julie Pietri datait de 2014 avec la chanson L’amour est en vie incluse sur la compilation De Julie à Julie Pietri – L’essentiel. Mais un album composé uniquement de morceaux originaux, la chanteuse n’en avait pas sorti depuis La Légende des Madones en 1989 ! Autant dire qu’Origami, dans les bacs le 3 juin, fait figure d’événement dans sa carrière débutée avec un premier 45 tours enregistré avec le groupe Transit en 1975. Très vite ensuite, il y eut une série de tubes : Magdalena, Je veux croire, Et c’est comme si, Ève lève-toi, Nouvelle vie

Mais aujourd’hui Julie Pietri fait table rase du passé et, apaisée semble-t-il, offre un disque très personnel, bien que toujours concerné par son époque. Entourée d’une équipe renouvelée et composée de deux jeunes musiciens/producteurs doués (Martin Defresne et Noé Trystram), la chanteuse a trouvé avec ces nouveaux collaborateurs comment s’ancrer avec aisance dans la variété actuelle, avec élégance et modernité. « Je n’suis pas, Juste cette chanson, Que l’on connaît par cœur, Légère et qui tourne en rond » écrit-elle dans Je n’suis pas, l’un de ses titres préférés.

Cet album, elle le porte en elle depuis plus de deux ans déjà. Après un changement d’équipe et une remise en question, il a finalement été réalisé très rapidement en novembre dernier, comme une évidence. En dix titres, il explore les multiples facettes de la chanteuse, de la femme, dont le combat pour la cause féministe n’a pas faibli depuis Ève, bien au contraire. « Être femme c’est résister, Cœur battant, poings serrés » chante-t-elle dans Être femme, l’une des chansons les plus marquantes dont elle co-signe le texte avec Xavier Hernault.

L’ensemble est fluide, homogène sans pour autant se répéter (la production sait intelligemment naviguer entre les styles) et sait servir la voix de l’interprète (qui n’a pas bougé !), toujours puissante, tour à tour excessive et délicate, à l’instar de la personnalité bouillonnante de la chanteuse.

Dans Les hommes qui pleurent, le premier single et incontestablement le tube pop-rock de l’album, elle en appelle à la sensibilité masculine, invitant les hommes à cesser de vouloir paraître forts à tout prix. Un message qui pourrait passer pour incisif mais dont la forme reste légère.

Autre titre qui a tout de suite retenu notre attention, le très joli Les Signes indiens, signé Xavier Hernault et Martin Defresne. Mélodie entêtante et émouvante dont le texte est un constat de réussite face à la fatalité et les obstacles du temps, Julie Pietri s’y dévoile dans une interprétation juste et nuancée.

Une autre bonne surprise : la présence de Patrick Coutin en duo sur Le Choix, une composition de Moria Nemo. Le chanteur que Julie avait déjà invité sur scène le 8 mars 2020 au Théâtre de la Tour Eiffel à Paris (juste avant que les salles de spectacles ne ferment pour cause de pandémie) lui donne à nouveau la réplique de sa voix profonde. Bien loin des Amoureux fous (son duo avec Herbert Léonard en 1983), il est question ici des interrogations d’un couple qui a déjà vécu.

Notons également que la chanteuse Loane offre à Julie deux compositions (Jamais loin et Depuis toi), tout comme Berny Barbaro (Ainsi va ma vie et L’Étoile) qui signait en 2020 le nouveau remix de Salammbô.

Le bien nommé Origami signe un renouveau dans le répertoire de Julie Pietri. Mélodique et inspiré, il offre une certaine sobriété qui sied bien à la chanteuse et lui permet de s’éloigner encore un peu plus de la case 80 dans laquelle immanquablement on la range.

On l’aime ou on la fuit, comme elle le dit dans Ainsi va ma vie, mais Julie Pietri mûrit et évolue en restant fidèle à elle-même, et c’est pour le mieux !

Julie Pietri sera en concert le 2 octobre 2022 à Richelieu, le 15 octobre à Chateaudun, le 9 décembre à Lille et le 15 décembre à La Nouvelle Ève à Paris.

5 commentaires

  1. Je dois reconnaître que l album est surprenant et sublime. On est loin d une « chanteuse années 80 sur le retour » avec ce véritable album pop dans l air du temps. La voix de Julie est toujours superbe. Un véritable coup de cœur et une véritable satisfaction pour un fan, « L amour est en vie » dernier inédit m avait un peu laissé sur ma faim… Ici, les titres efficaces sont légions, la chanteuse a su intelligemment s entourer. Bravo.

    Aimé par 1 personne

    • Un album aussi magnifique que surprenant . J’espère que la promo s’étalera dans le temps pour donner la chance que cet album mérite, d’autant qu’il est autoproduit, donc pas de major derrière pour financer promo et/ou clips.La prmo commence pas mal , assez principalement pour le moment, sur les antennes locales & nationale de grandes radios mais aussi sur des radios régionales locales et c’est top. En tout cas, le 1er single « Les hommes qui pleurent » semblent bien plaire aux programmateurs, cà c’est chouette. Album court, mais la qualité vaut mieux que du rempliissage supplémentaire inutile. Si certains d’entre vous sont encore réfractaires , n’hésitez pas à écouter l’album, vous seriez peut-être surpris…

      Aimé par 1 personne

  2. ORIGAMI est un excellent album à écouter sans modération. Le premier single a eu un bon succès auprès du public et des programmations radios. Le clip a été vu des milliers de fois. La promotion de cet album est excellente, même s’il est autoproduit par l’artiste elle-même. 10/10 pour cet album que je recommande à tous ceux qui ne l’ont pas écouté.

    J’aime

  3. Effectivement, la chanson « Les signes indiens », mélancolique et entrainante à souhait, est une belle réussite tant sur le plan musical que sur l’interprétation parfaite de la chanteuse sur un très joli texte. Mention spéciale également au titre « Sous les toits », très bien produit lui aussi, porté par une voix très douce qui prouve que la chanteuse n’a plus besoin de donner de la voix pour émouvoir. Enfin, le duo avec Patrick Coutin sur « Le choix » apporte une touche masculine décalée et bienvenue à cet album.

    Aimé par 1 personne

Répondre à vince1972 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s