Corinne Hermès – Dessine-moi

Corinne Hermès débute sa carrière dans la chanson en 1979 alors à peine âgée de 18 ans. Ses capacités et sa puissance vocales lui permettent de signer cette année-là chez Carrère pour un premier 45t, Le Blouson gris, écrit par Étienne Roda-Gil (auteur des succès de Julien Clerc) et Jean-Pierre Millers (qui écrira plus tard pour Melody). Ce dernier, également producteur de ce premier essai, proposera à la jeune chanteuse d’emprunter son patronyme pour ce 45t qui sort alors sous le nom de Corinne Miller. Si le titre ne marque pas vraiment les esprits, il permet tout de même à la jeune chanteuse de partager l’affiche avec Julien Clerc de la comédie musicale 36 Front Populaire, dont le double album sort en 1979 et sur lequel Corinne interprète sept chansons. Mais le spectacle qui doit se monter dans la foulée au Palais des Congrès est annulé.

Les projets musicaux et scéniques s’enchaînent ensuite jusqu’en 1983 où Corinne (qui prend désormais le nom d’Hermès) est parachutée en tant que représentante du Luxembourg au Concours Eurovision de la chanson. Son titre Si la vie est cadeau lui permet de jolies envolées vocales et la ballade poignante lui offre la victoire le 23 avril à Munich. Une belle promotion pour la chanteuse qui truste alors les charts européens avec son tube, qu’elle enregistrera également en anglais et en allemand, et qui s’écoule en France à plus de 500 000 exemplaires. C’est le début d’une jolie carrière internationale qui lui permet de faire des concerts un peu partout.

Mais les 45t suivants (Vivre à deux, Michaël, Ma liberté) ne rencontrent pas le même succès et le premier album qui est envisagé ne voit finalement pas le jour. Sa carrière internationale se poursuit toutefois et Michaël remporte le prix du Festival de Tokyo.

C’est en 1989 qu’elle revient sous les feux des projecteurs avec un nouveau 45t, Dessine-moi, concocté par Franck Yvy et Jean-Louis d’Onorio à qui l’on doit les récents succès de Corynne Charby (Boule de flipper, Pile ou Face…). C’est justement en entendant Pile ou Face à la radio que Corinne se met en tête d’en contacter le compositeur. Elle se rend alors chez Jean-Louis d’Onorio et lui demande une composition au rythme soutenu. Il faudra un an pour que naisse Dessine-moi, dont le texte est confié à Franck Yvy. La chanson pop aux synthés proéminents est efficace mais pourtant aucun label n’en veut. C’est finalement Gérard Louvin, qui vient tout juste de lancer son label Baxter Music, qui signe la chanson, convaincu de son potentiel. Effectivement, Dessine-moi entre au Top 50 début septembre pour atteindre la 15e place début novembre tout en avoisinant les 200 000 ventes.

Deux clips différents seront tournés. Le premier, en couleurs, suit la chanteuse qui déambule dans un atelier de dessins. Le second, plus abouti et en noir et blanc, mélange prises de vues réelles et animation. Les personnages d’un peintre prennent vie sur sa planche à dessin, illustrant littéralement le texte de la chanson.

Le 45t offre en face B la ballade Il pleut et le maxi 45t une version longue de Dessine-moi de près de 6 minutes. C’est une nouvelle consécration qui attend la chanteuse l’année suivante puisqu’elle remporte la Victoire de la musique de la révélation féminine face à la jeune Melody et Linda William’, la protégée de Romano Musumarra. Émue, elle ne prononcera que de brefs remerciements avant de se lancer dans une interprétation live avec orchestre de Dessine-moi.

Mais à nouveau les 45 suivants (S.O.S., Suffit d’y croire) sont des échecs et le premier album de Corinne Hermès n’est toujours pas d’actualité. En 1993, sa voix résonne chaque semaine au générique des Grandes Marées, la saga de l’été de TF1, sur une musique de François Valéry. En 1997, elle enregistre Flagrant désir pour le dessin-animé érotique Le Parfum de l’invisible d’après la BD de Manara.

C’est finalement en 2006 qu’elle enregistre et publie son premier album pop-rock, Vraie, soutenu par la Fnac et Chérie FM, tout en écrivant pour d’autres artistes (Michal, Ludovic Delamoga, Jonatan Cerrada…).

En tant que dernière Française gagnante de l’Eurovision elle est sollicitée à de nombreuses reprises en tant que jury du Concours, pour l’annonce des points ou pour des concerts, événements et émissions liés au concours.

En 2000 puis en 2016, Dessine-moi bénéficie de nouveaux remixes et, en 2019, on retrouve Corinne Hermès avec Intemporelle (voir notre interview), un album de reprises de dix chansons subtilement réarrangées et prétexte à un nouveau spectacle, Paris New York Tour, qui passera notamment par la Nouvelle Ève à Paris le 30 novembre 2022.

Un commentaire

  1. Vraiment, je ne comprends pas que même après le succès de « Dessine-Moi », Louvin ait renoncé à sortir l’album attendu. S’il était juste sorti vers la fin de la promo du titre cité ci-dessus, il aurait été vendu un minimum j’en suis sûr, et ce même après les échecs des extraits suivants. Malgré leur insuccès, peut-être l’album se serait vendu un minimum (tout comme l’album de sa concurrente Linda William’). Une belle carrière mais un manque injuste de succès. A écouter la compilation belge « Ses Plus Belles chansons » qui inclut ses singles, des inédits et les versions étrangères de « La Vie Est Cadeau »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s