Les succès de 1981 (5)

Retour en 1981 à travers cinq succès qui ont ponctué l’année musicale et qui ont figuré parmi les meilleures ventes.

Herbert Léonard – Pour le plaisir

Herbert Léonard Pour le plaisir Pop Music DeluxeDepuis ses premiers succès en 1968, la carrière d’Herbert Léonard n’est plus aussi florissante : « J’avais été parmi les artistes qui, en 1972, avaient eu « l’audace » d’être de la première partie du spectacle de Robert Charlebois à l’Olympia et qui avaient été victimes du rejet de tout le public venu voir le chanteur québécois ! », raconte le chanteur. Il se lance alors dans la presse écrite et devient journaliste pour Aviation Magazine. Mais en 1979, son amie Vline Buggy l’appelle pour lui présenter un jeune compositeur (qui est alors présentateur radio) très prometteur, un certain Julien Lepers. Ce dernier a notamment composé une chanson qu’elle aime beaucoup mais dont elle va réécrire le texte avec Arlette Tabart (alias Claude Carmone) et qui va devenir Pour le plaisir. Herbert Léonard est lui aussi conquis par ce qu’il entend, mais beaucoup moins les maisons de disques qui vont refuser la chanson. Vline Buggy, qui croit pourtant au morceau, fait alors appel à l’ingénieur du son Bernard Estardy pour le retravailler. Entre-temps, c’est tout un album qui est enregistré et qui convainc finalement Polydor qui souhaite pourtant miser sur une autre chanson en premier single. C’est finalement grâce à Thierry Le Luron, qui demande à programmer Pour le plaisir lors d’une émission en Suisse, que le 45 tours sort en 1981. C’est alors un énorme succès qui dépasse les 1 400 000 ventes. Des versions en allemand (Einfach Nur So), italien (Mi piace tu) et en espagnol (Puro placer) sont également enregistrées.

Capitaine Flam

Jean-Jacques Debout Capitaine Flam Pop Music DeluxeDiffusée sur TF1 à partir du 7 janvier 1981, la série animée japonaise Capitaine Flam va rencontrer immédiatement un grand succès, tout comme son générique devenu culte. Initialement, il s’agit d’un instrumental commandé à Jean-Jacques Debout sur lequel on lui demande de greffer des paroles. C’est à son collaborateur et ami Roger Dumas que Jean-Jacques Debout va confier le texte. Un devoir que Dumas, sur le point de partir en vacances, avait totalement oublié et dont il s’acquittera à la hâte en quelques minutes. L’enregistrement lui aussi se déroulera en peu de temps et si Debout avait d’abord pensé à Thierry Le Luron pour interpréter le générique, ce dernier qui demandait un cachet trop élevé est finalement remplacé par Richard Simon, choriste de studio que le compositeur connaît bien et avec qui il a déjà travaillé. Inspiré pour la mélodie de voix par En avril à Paris, une chanson de son ami Charles Trenet, Jean-Jacques Debout ne se doute pas encore qu’avec La Chevauchée du Capitaine Flam il vient d’écrire un nouveau tube. Classé parmi les 10 meilleures ventes de 45 tours en mai, Capitaine Flam se vend à plus de 400 000 exemplaires. Réenregistré à la sauce techno en 1993 par Pleasure Game, c’est un nouveau succès avec une 16e place au Top puis une 46e en 2002 grâce à une réédition de la version originale. La même année, c’est Chantal Goya qui reprend la composition de son mari pour son album de remixes Absolument Goya, et en fait également un single.

AC/DC – Hells Bells

AC DC Hell's Bells Pop Music DeluxeEn deuil de leur chanteur principal Bon Scott, les membres d’AC/DC n’envisageaient pas d’enregistrer un nouvel album sans lui rendre un vibrant hommage. L’album Back in Black s’ouvre donc par Hells Bells, des cloches qui vont en effet leur faire vivre un vrai enfer tant l’enregistrement s’avère être un calvaire. L’idée est de commencer le morceau par des coups de cloche, mais on refuse naturellement d’avoir recours au son artificiel d’un synthé, il faut donc une vraie grosse cloche. Un premier essai au Loughborough Carillon en Angleterre ne s’avère pas concluant et le groupe commande alors la fabrication d’une cloche de bronze d’une tonne. Mais les délais de fabrication prennent du retard et l’on tente un nouvel essai avec une cloche de taille similaire trouvée dans une église toute proche mais, là encore, l’enregistrement est inutilisable à cause du bruit des oiseaux qui ont élus domicile à l’intérieur de la cloche. On loue donc un studio mobile pour se rendre à la fonderie où la cloche est toujours en fabrication et où une quinzaine de micros sont placés pour l’enregistrement. La suite est une question de mixage où le son de la cloche sera ralenti pour lui donner un ton plus caverneux. Deuxième extrait de l’album après You Shook Me All Night Long, Hells Bells connaît son plus gros succès en France affichant plus de 300 000 ventes au compteur.

Jean Gabilou – Humanahum

Jean Gabilou Humanahum Pop Music DeluxeChanteur tahitien de 37 ans, Gabilou ou John Gabilou, renommé Jean Gabilou, est sélectionné par les Français comme représentant du concours Eurovision dont l’édition 1981 a lieu à Dublin. C’est Jean-Paul Cara, avec qui il a déjà travaillé, qui pense à lui et l’appelle pour interpréter Humanahum, une chanson que Cara a composée avec son complice Joe Gracy, tous deux déjà auteurs de L’Oiseau et l’Enfant pour Marie Myriam qui avait remporté le fameux concours en 1977. « Même en faisant une carrière honorable, je n’ai pas encore trouvé la grande porte », déclare Gabilou quelques jours avant le concours. Il faut que je le gagne ! Parce que je veux réussir, et parce que cela fait dix ans que j’essaie de percer. Si je gagne, il n’y aura plus d’obstacles devant ma carrière française… » Des obstacles, il y en aura pourtant. Gabilou apprend le décès de sa femme alors qu’il est en répétitions à Dublin et le 4 avril c’est grippé qu’il se présente au public européen. Malgré cela, le chanteur assure une honorable 3e place à la France avec Humanahum, le 45 tours se vend à plus de 200 000 exemplaires chez nous et se voit distribuer dans toute l’Europe avec en face B une version enregistrée en anglais. Un succès malheureusement trop éphémère qui ne lui permettra pas de lancer sa carrière européenne comme il l’aurait souhaité. Aujourd’hui il continue de se produire dans les îles, et même à L’Olympia en 2017 puis en 2019.

John Lennon – Woman

John Lennon Woman Pop Music DeluxeEn 1980, John Lennon sort de sa retraite où il se consacre à sa paternité, et publie un album dont il partage l’affiche avec sa femme Yoko Ono. Deuxième extrait de l’album Double Fantasy, Woman est commercialisé peu de temps après l’assassinat du musicien. « Woman est né parce qu’un matin ensoleillé aux Bermudes, j’ai été frappé par tout ce que font les femmes pour nous. Pas seulement ce que ma Yoko fait pour moi, même si j’avais en tête des choses personnelles… mais toute vérité est universelle. Ce dont j’ai pris conscience c’est de tout ce que je prenais pour acquis. Les femmes sont réellement l’autre moitié du ciel, comme je le murmure au début de la chanson. C’est un « nous » ou ce n’est rien », explique Lennon au magazine Rolling Stone peu de temps avant de disparaître. Une suite nécessairement plus mature au Girl que chantaient les Beatles en 1965, comme il la décrit alors. Alors qu’à sa sortie l’album Double Fantasy connaît un parcours assez peu brillant dans les charts, le public se rue sur le disque à la disparition du chanteur et Woman est n°1 au Royaume-Uni, détrônant Imagine dont la réédition trônait en tête du classement depuis quatre semaines. En France, ce sont plus de 250 000 singles qui trouvent preneurs.

45 tours sélectionnés à partir des classements réalisés par le site Top France.

Voir aussi : Les succès de 1981 (4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s